Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’Union > Le billet de bonne ou mauvaise humeur. > Un petit détail.....

Un petit détail.....

Un petit détail....

J’ai reçu une lettre de la Mairie de Tourtour, en date du 14 octobre, et une légère jubilation me conduit à la publier sur le site (et bien sûr y répondre).

Monsieur,
Par la présente, je vous informe que votre demande de subvention a fait l’objet d’un point à l’ordre du jour du conseil municipal du 26 septembre 2008.
A cet effet, je vous joins un exemplaire de ladite délibération.
En conséquence, vous voudrez bien me faire parvenir au plus tôt les justificatifs sollicités.
Dans l’attente...... signé P.Jugy.

La délibération :
Monsieur le Maire donne connaissance au conseil municipal d’une demande de subvention de l’association la Boule Tourtouraine pour un montant de 1 200 euros.
Il précise que cette demande n’est accompagnée d’aucun justificatif ou bilan.
Le conseil municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, (c’est écrit en rouge sur le courrier), DECIDE DE SOLLICITER (c’est écrit en majuscules) de cette association des justificatifs. Une subvention leur sera (c’est écrit leur..) attribuée que sur présentation (le "ne" n’y est pas) de ces documents. Signé P.Jugy.
_______________________________________________________

Cher Mr le Maire, chères conseillères et chers conseillers, vous êtes les élus du village et votre fonction est hautement respectable mais ne m’en veuillez pas de vous adresser quelques petites remarques sur ce courrier .

On va prendre les choses dans l’ordre :

1) : vous écrivez à Mr Giraud, à Lyon, mais la Boule Tourtouraine est présidée par Mr Belazreg Bennamou, à Tourtour. Je vous remercie de cette erreur qui ne me flatte que moyennement car elle participe au début d’un symptôme paranoïaque....
2) : le conseil étudie le point de l’ordre du jour sur ma demande de subvention de 1 200 euros !!! Ah ! surprise ! J’espère que chaque conseiller avait une photocopie de cette demande car elle n’a jamais été écrite par moi et il sera donc facile de transmettre la demande à qui de droit.
3) : un petit détail... Aux vacances de Pâques, Mariette et Philippe de l’association C’la Festo m’ont demandé si je voulais bien m’occuper de l’organisation des concours de boules. J’ai accepté sans aucun problème. Ils m’ont demandé de faire un état des besoins pour l’été. Quelques jours plus tard, je leur ai transmis quelques points :
** nécessité de livrer du sable (que je proposais de répartir sur le terrain : le sable est enfin arrivé le vendredi de la fête d’août et il a été réparti)
** planning des concours et des animations pour les gosses afin que Mariette puisse les placer dans le calendrier.
** estimation du coût total à 1 200euros (pour une vingtaine de concours et d’activités) : cette somme a donc été proposée (avec une certaine modestie dans le montant pour le service prévu...) à C’la Festo et n’a donc pas fait l’objet d’une demande à la mairie. 
4) : autre petit détail : si des justificatifs doivent être fournis (ce qui est tout à fait normal) ce n’est donc qu’à la structure qui a reçu l’argent et pas à la Boule Tourtouraine (et à plus forte raison "le Lyonnais") qui n’ont même pas vu la queue d’une cébette. 
5) : vous avancez la somme de 1 200 euros . Ce montant est celui proposé à Pâques. Par contre, pour l’organisation des concours, seulement 600 euros ont été injectés pour les primes, et environ dans la semaine du milieu août. Michel Giraud (trésorier de C’la Festo) attendait chaque jour l’arrivée des mandats et a même dû faire l’avance de sommes pour les boules mais aussi pour des spectacles. La fin de saison arrivait et seulement deux concours "normaux" ont pu être organisés.
6) : en attendant la venue des subsides, le Bar des Ormeaux a participé à hauteur de 200 euros et le restaurant la Mimounia pour 80 euros . Ces généreux donateurs (qui n’ont pas honte de ne pas rester dans l’anonymat, eux !) ont donc permis de financer plusieurs petits concours. Pour info : certains concours n’étaient dotés que des mises (72 euros) ce qui permettait aux vainqueurs de remporter les plus petits prix que l’histoire de la pétanque a connus... Un soir, nous avons même du faire "crédit" à Djo et à Jo (de Nice) ce qui est aussi un épisode qui nous place très haut dans la catégorie des animations boulistes à caractère humoristique !
7) : il est tout à fait normal que vous ayez un oeil sur les subventions versées et ne vous privez pas d’élargir vos investigations : par contre, adressez-vous aux bonnes portes. Je me souviens d’une Assemblée à la salle Escarelle, il y a environ dix ans, où nous avions fait un bilan de la saison bouliste avec factures, versements, tableaux... Mr Lainé se souvient sans aucun doute avoir déclaré ce jour-là n’avoir jamais eu un bilan aussi précis et rigoureux de la part d’aucune autre association tourtouraine... Je m’éloigne, revenons...
8) : quand vous employez le terme "justificatif" vous comprendrez que le versement des primes est un "tout" et que la justification précise sera quasiment impossible. On redistribue l’argent aux vainqueurs et notre village a toujours privilégié le côté animation à l’aspect purement financier. Les joueurs s’inscrivent pour passer un bon moment et ne viennent pas comme des rapaces vider le nid. Francine, Mado, Jacquie et bien d’autres ne sortent pas le soir pour gagner des sous aux boules : chacun vient passer un moment agréable. D’ailleurs, il est facile de vérifier auprès de vos trois conseillers qui sont les seuls à être venus sur le terrain : Olivier, Henri et Jean-Marie. Au fait ! Les 2 derniers ont même gagné ensemble un concours cet été : n’hésitez pas à leur demander un reçu de la somme perçue, on va se tordre de rire ! En tout état de cause, aucun restaurant du village n’a été sollicité pour un repas d’une association bouliste quelconque : cette habitude séculaire ne semble pas entrer dans la catégorie des justificatifs à fournir et de ce fait les restaurants concernés n’ont pas à rougir de bénéficier de versements de l’argent public... Si vous avez besoin de précisions n’hésitez pas à vous renseigner, on va se régaler... (oh la la , je deviens rancunier et sournois... mais fallait pas commencer...).
9) : En ce qui concerne les sommes gagnées, j’espère que votre connaissance des traditions locales vous permet d’en connaître le vrai cheminement : à la fin des parties, les boulistes vont "boire un coup" pour se retrouver gagnants et perdants. Chaque soirée bouliste, la grosse partie des sommes engagées est donc réinvestie pour la croissance du village et de ses commerçants. Envisagez-vous de leur demander une taxe locale sur l’utilisation frauduleuse d’une subvention municipale.
10) : Pour conclure : Après en avoir délibéré avec moi-même, à l’unanimité, je vous propose Mr le Maire de faire un petit rectificatif lors du prochain conseil et expliquer à vos conseillères et conseillers les petites remarques de ce présent courrier. Ne prenez pas beaucoup de votre temps pour des sujets aussi futiles : soyez rigoureux et offensifs dans les domaines qui sont prioritaires et urgents tels que les moyens de loger les tourtourains qui le veulent, dans des logements sociaux...

Pour la prochaine saison, C’la Festo m’a déjà demandé de m’occuper encore des concours de boules et vous comprendrez facilement que j’attendrai votre autorisation avant de répondre.
Dans un petit village, il y a toujours des langues un peu fourchues : quand ces personnes lisent sipmlement votre délibéré du Conseil, elles ont tendance à tout gober et à s’en servir ensuite selon leur interprétation. On sait bien que toujours et partout il y aura des Gaston, des Josette et quelques autres bonnes âmes pour mettre la mèche : ce n’est pas terrible, Mr le Maire de placer le conseil municipal en position de tendre l’allumette à ce genre de pyromanes.

En provençal, un adage résume bien tout cela :
Faï dé bèn a Bertrand... te lou rende en caguant !

Répondre à cet article

Stats | 5 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 juillet 2018