Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’Union > Le billet de bonne ou mauvaise humeur. > ça dépend des jours ... !

ça dépend des jours ... !

 ça dépend des jours ...! 

  

A Tourtour, toujours des surprises et des curiosités ... Un exemple, le calendrier des pompiers de la caserne du village : déjà, belle innovation, le corps (c’est le cas de le dire) en entier est photographié contre le mur derrière le cimétière en position d’uriner, ce qui démontre effectivement un très bel esprit d’équipe puisque l’ensemble de la caserne a envie de pisser en même temps .... Heureusement que cette sorte de photo n’est pas publiée sur notre site, sinon ça ferait jaser !! (sur le calendar des hommes rouges, ce n’est pas un problème !..c’est même considéré de bon goût !). 

Mais en plus, dans ce beau document annuel on trouve d’autres originalités pleines de piquant . Au mois de mai, figurez-vous ! on trouve 2 fêtes de l’ Ascension, le Jeudi 13 et le Vendredi 21 :  Autrement dit, à Tourtour le Seigneur monte au ciel le 13, il fait un petit tour et décide de revenir sur terre (on n’a pas la date exacte) , enfin il finit par remonter huit jours plus tard, le 21... On ne s’étonnera donc pas que Tourtour soit accompagné parfois du sobriquet " village dans le ciel " ...
Autre particularité du calendrier des pompiers tourtourains, le lundi de Pâques : pour bien montrer qu’à Tourtour on est vraiment des originaux, c’est un dimanche qu’est le lundi !! Regardez si c’est pas vrai !!

Mais tout ça, ce n’est pas le plus marrant : suivant l’humeur tourtouraine, des événements bousculent les dates ancestrales et l’on se retrouve avec des plannings bien particuliers . Deux exemples bien trempés, la Fête de la Musique et la Pastorale, du vrai, du lourd !

La Fête de la Musique !!  Là on fait fort, on frôle le sublime..! Dans toute l’Europe et dans le monde entier (146 pays à ce jour) , c’est la date du 21 juin qui est choisie, en hommage au passage à la saison d’été  . C’est simple, chaque année depuis 1982 (et déclaration officielle en 83) on rend hommage de partout à la musique et aux musiciens pour l’arrivée du solstice d’été : et c’est donc l’occasion d’écouter dans les villes et villages de toute la planète toutes les musiques du monde ! Le 21 juin ! Eh bien à Tourtour, ce n’est pas toujours le 21, c’est le 20, le 18, ça dépend des jours !! Cette année, la Fête de la Musique à Tourtour, c’est en exclusivité mondiale ce sera le 19, eh oui le 19 ! Les premiers sur Terre ! En avant-première... 
C’est Tourtour qui va donner le "la" .... Et les millions d’autres notes arriveront deux jours après : on est donc à la pointe, bravo ! 
Bien sûr, des esprits chagrins ne comprendront pas et il faut donc leur expliquer un peu la démarche adoptée par les décideurs de la politique culturelle de la commune, autrement dit Dominique Delebarre et Jean-Marie Brémond avec l’éternel associé des bonnes causes, l’inénarable Philippe Bréard. Savez-vous donc pourquoi cette année le 19 remplacera le 21 ?? Parce que le 21 est un lundi, pardi !! Comment voulez-vous organiser une soirée tourtouraine un lundi soir ? Vous n’y pensez pas !! Les terrasses ne seront pas assez remplies, et comme on travaille le lendemain, on boira moins et moins longtemps : il vaut mieux faire une soirée musicale un bon samedi soir même si c’est un 19, on pourra boire des canons jusqu’à point d’heure et le tiroir-caisse sera aux anges !! Et tant pis si le monde entier fêtera la musique deux jours plus tard, nous on se démerde comme on veut (et les autres on s’en tape le coquillard..). 
La mairie et le conseil municipal n’ont vraiment pas de quoi être fiers de laisser de telles inepties se reproduire avec le seul argument commercial à mettre en parallèle à une très belle initiative sociale, humaine et artistique qui rapproche les peuples dans un élan musical bien éloigné des seules contingences mercantiles : il est véritablement indécent que nos élus ne prennent aucune position sur ce sujet qui n’honnore guère notre village dans le domaine culturel, en le plaçant bien au contraire dans le camp des assoiffés sans vergogne . On le sait, des explications emberlificotées seront trouvées pour justifier ce genre de couillonnade locale mais il est évident qu’elles seront peu crédibles face à la simple logique : à côté des instances municipales, il ne faut pas oublier le laxisme des dirigeants de l’Office de Tourisme qui ne prennent aucune responsabilité et qui laissent perdurer des pratiques mercantiles au mépris des valeurs qui devraient normalement les guider dans leur démarche de projet local. Encore une fois, on s’asseoit dessus avec allégresse et sans retenue .

Pour la Pastorale,  ce n’est pas trop mal non plus : l’Association de la Pastorale de Tourtour a réussi à se forger une belle réputation (départementale puis régionale puis nationale et même européenne) et le succès des représentations se vérifie chaque année . Cela entraînera peut-être quelques dérives qui risquent de se produire si les adhérents (et la mairie et l’Office...) se laissent uniquement porter encore une fois par la soif du profit et de la surenchère commerciale de bas étage . Par exemple, une réunion s’est tenue fin avril entre les responsables de l’association et une proposition a été formulée : organiser le spectacle une fois en juillet et une autre en août ! Les réactions n’ont pas été unanimes en faveur de cette hypothèse car en plus de la date estivale peu en rapport avec la nativité du petit Jésus, la représentation était prévue sur la place des Ormeaux !! Là au moins, la vache à lait pouvait être tirée jusqu’à la garde, autrement dit les touristes pouvaient encore mieux se faire estamper jusqu’à plus soif ... Pauvre village ! (comme on dit habituellement "Pauvre de nous") !! Pour l’instant rien n’est décidé pour ces deux spectacles estivaux mais on va voir fleurir des arguments à deux balles en faveur de cette idée totalement à l’écart de toutes les traditions provençales et du simple respect de la notion liturgique de la nativité . Continuons dans ce sens là et on verra bien à long terme où cela conduira ...

Pour la Journée des Associations, c’est du kif-kif !  Cette journée est nationale, autrement dit elle s’adresse à toutes les villes et les villages de France, à toutes les communes petites ou grandes : hélas, à Tourtour, il y a toujours un contre-temps, un souci, un empêchement, un report, une dérogation...toujours quelque chose qui ne permet pas cette journée . Nos voisins très proches Aups et Ampus ont déjà organisé des réunions préparatoires pour cette journée : les tourtourains prendront encore l’excuse de la date trop proche, le prétexte d’une salle humide (qui a pourtant été utilisée au moins 20 fois depuis..) et la journée sera donc reportée ! La Mairie, l’Office de Tourisme sont encore une fois à côté de la plaque et ils laissent faire les choses avec un laxisme remarquable. Cette année, la date officielle a été fixée depuis plusieurs mois au 5 septembre 2010 : à force de ne pas en parler la date va passer et ça va me donner raison encore un an !!
La même chose se passe également pour les Journées du Patrimoine qui sont rarement organisées à Tourtour à la bonne date, nationale elle aussi !   Là aussi ça dépend des jours ...

Le 14 juillet est également fêté le plus souvent le 13 afin que la foule puisse affluer avant les feux d’artifices des autres communes avoisinnantes qui sont assez connes pour respecter la date de la fête nationale... A ce rythme, on va même bousculer Noël ou le jour de l’An : c’est sûr qu’un bon réveillon le 10 août par exemple ça aurait de la gueule : on pourrait donc inventer, après le grégorien, un nouveau calendrier " le tourtourain " qui fixerait la nouvelle année au 10 août...

Et nul doute que l’on pourrait encore trouver d’autres dates à changer et d’autres vannes à sortir . L’ennui, c’est qu’à certains moments, la rigolade ça ne donne pas toujours envie de rire ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 17 novembre 2017