Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 05 . La pétanque ( et le jeu provençal). > ça met un peu les boules....

ça met un peu les boules....

 

 ça met les boules... !!!!! 

A Tourtour, comme ailleurs, les choses ont bien changé et dans le fond, c’est parfois mieux ainsi.
Mais pas toujours. Un exemple tiré d’épisodes de la vie quotidienne dans le registre des traditions populaires...

"J’ai pris les boules" : j’ai saisi ma sacoche de boules de pétanque et je suis allé au jardin public (en 1975) 
c’est devenu : il m’a tellement gonflé que j’ai pris les boules (2007).

"Mettre les boules", ranger les boules de pétanque, les placer, les poser (en 1977), 
c’est devenu : gonfler les autres, les gaver, les énerver, les exaspérer...(en 2005).

"J’ai les boules" : je suis prêt à jouer, j’ai les boules (en 1962) 
c’est devenu : avec ce qu’il m’a fait ce fils de p..., j’ai les boules (en 2008).

La pétanque n’est plus ce qu’elle était, c’est sans doute parce que ce ne sont plus les mêmes boules...

Un détail : en lisant le titre, nombreux ont du se dire " il va taper encore sur la Mairie......" . Bèn non ! Mauvaises langues !

Vos commentaires

  • Le 17 octobre 2009 à 19:27, par Jean Lainé En réponse à : De quoi avoir les boules !

    Quand , je mesure le chemin parcouru depuis plus de un an et demi, par la nouvelle équipe municipale, et surtout le manque complet d’information, sur l’activité et les projets... oui il y a des jours, où j’ai les boules !!

  • Le 18 octobre 2009 à 13:51 En réponse à : bete ou mechant ou les deux

    jean laine est de toutes evidences dans l’opposition apres avoir fait le maximum pour demolir l’equipe adverse ,faut il etre bete pour s’associer a une equipe de bord differente de la sienne et croire surtout a leurs discours f

  • Le 19 octobre 2009 à 10:13, par Jasmine Lara En réponse à : Glups !

    Glups ! quand on fait état de tout ce que vous avez fait (et dans tous les genres, avant et pendant) pour être élu avec la liste dans laquelle vous figuriez (allant même jusqu’à vous présenter au 2ème tour alors que vous n’aviez pas été élu au 1er avec les autres) les tourtourains, eux, les boules ils les ont... ovoïdes.

    Concernant "le chemin parcouru depuis plus d’un an par la nouvelle équipe municipale" est-ce une critique ou un compliment ? Pourriez vous préciser votre pensée ? Merci.

  • Le 19 octobre 2009 à 13:42, par Gilbert Giraud En réponse à : Ni l’un ni l’autre....

    Jean Lainé n’a pas réussi à faire l’unanimité (comment pourrait-on ?) mais il ne peut guère être taxé de bête ou méchant. Ni l’un ni l’autre. C’est avant tout un militant démocrate qui a oeuvré pour le village avec les difficultés inhérentes à la fonction, mais surtout face à des contradicteurs inlassables et acharnés qui luttaient ardemment contre toute avancée novatrice et sociale. Aujourd’hui, il fait partie de l’équipe municipale et l’esprit d’ouverture ne doit pas être un vain mot, surtout dans un village. Les élus de Tourtour ne veulent jamais se déclarer de tel bord ou tel autre et personne ne peut se plaindre d’avoir au sein du conseil communal des aspirations différentes. (on peut malgré tout se plaindre que "l’opposition" ne soit pas plus offensive..). Jean Lainé ne croit sans doute pas à tous les discours qu’il entend dans son équipe mais il est réconfortant de le voir rester en place et agir en véritable citoyen défenseur de la cause sociale et humaine du village. Cordialement .

  • Le 19 octobre 2009 à 14:07, par Gilbert Giraud En réponse à : Pour être élu...

    Vous semblez oublier que Jean Lainé a accompli 2 mandats alors qu’il n’était pas au départ tête de liste et qu’il s’est retrouvé dans le fauteuil après l’élimination de Mr Laurent en quarts de finale . Pour l’élection de 2008, l’équipe Jugy a bénéficié de l’apport (prévu) de voix autour de Mr Lainé et les promesses électorales de l’équipe tournaient autour de la continuité des projets et des actions.

    Chère Jasmine, vos observations sont raisonnables et vos propositions largement pertinentes : malgré tout, pour poser des questions directement à Jean, notre site réclame une certaine crédibilité que l’anonymat ne permet pas. (on peut imaginer que des langues vipérines en arrivent à penser que Jasmine c’est moi-même) . Donc, le problème se pose mais on peut attendre pour voir (attitude tourtouraine traditionnelle et séculaire).

  • Le 19 octobre 2009 à 15:28 En réponse à : Pur angélisme.

    Monsieur Giraud quand il s’agit de monsieur Lainé votre angélisme me confond. Je ne sais pas de sûr si ce monsieur est aussi méchant qu’on l’affirme plus haut (encore que j’aie entendu raconter quelques histoires qui, croyez moi, ne relèvent pas du ragot) mais en ce qui me concerne je n’ai jamais eu l’occasion de le trouver gentil, bien au contraire. S’agirait il d’une méchanceté sélective ? Quant à la bétise dont on le crédite (vous dites vous même, pour répondre à quelqu’un, qu’il n’est "ni bête ni méchant") avouez qu’il ne faut pas être particulièrement futé pour s’être fait manipuler comme il l’a fait en allant porter les voix de ses irréductibles électeurs à la municipalité actuelle pour ensuite se faire piétiner lâchement. Qu’attendez t-il donc ? Ni bête ni méchant, je n’ai que des certitudes intimes, mais un peu niaiseux quand même.

    C’est pourquoi je partage à son encontre la mésestime qu’affichent de nombreux tourtourains.

    Quant à ceux qui pourraient imaginer que moi ça pourrait être vous, j’en suis PDR -pétée de rire.Alors :

    "Si les lentilles nous font péter on n’a qu’à porter des lunettes"

  • Le 19 octobre 2009 à 22:19, par Gilbert Giraud En réponse à : Incognito....

    Avec votre sens aiguisé de l’incognito, n’oubliez pas de prendre des lunettes noires....Pour le reste, j’ai déjà répondu !

  • Le 23 octobre 2009 à 11:13 En réponse à : Avoir les boules !!

    La haine est tenace ! pendant presque 6 ans, j’ai été l’objet d’attaques permanentes de la part d’un comité qui oeuvrait, sans le dire, pour promouvoir les ambitions de Monsieur Pélissier, candidat malheureux à l’élection municipale de mars 2001. Les méthodes employés par cette opposition de l’époque ont été d’une telle virulence qu’ une majorité des tourtourains, éxcédés, ont voté en masse pour l’équipe de Pierre Jugy. C’est à sa demande pressante que j’ai accepté de rester au Conseil Municipal , d’autant que le seul projet de cette équipe était de travailler dans la continuité, de ce qui avait été fait lors des mandats précédents. Pas plutôt les élections passées il y a eu un revirement presque complet. Plusieurs projets ont été abandonnés, sous différents prétextes... Chacun comprendra qu’il m’est difficile de me taire . Si s’exprimer, lors des réunions (rares) du Conseil Municipal, c’est être dans l’opposition...à chacun d’en juger.!
    Le "chemin parcouru" depuis un an et demi n’a pas été très long et il est difficile de savoir où il conduit ! Je pense déja qu’il conviendrait de préciser quelles sont les orientations pour l’avenir du village... Pour l’instant ce n’est pas très clair !
    En ce qui me concerne., j’essaie de tenir mon rôle de Conseiller Municipal, !
    Je veux bien en débattre, mais il faudrait savoir avec qui !

Répondre à cet article

Mis à jour le lundi 16 septembre 2019