Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 03 . Programme des activités de l’été . > 0 . Programme été 2022 . > A Tourtour, la déléguée aux festivités se donne en spectacle....fatiguée ??... (...)

A Tourtour, la déléguée aux festivités se donne en spectacle....fatiguée ??... ou parano ??...

A Tourtour, la déléguée aux festivités se donne

en spectacle....fatiguée ??... ou parano ??...

 

A défaut d’avoir une salle polyvalente terminée (l’inauguration n’a même plus de date prévisionnelle !), notre village peut compter sur des élus qui font preuve d’une polyvalence qui frise l’admiration des administrés (enfin.. ...quelques uns car la majorité est plutôt sur le registre de la saturation qui a succédé à la déception !)...

Si j’étais comme Ginès Pérez le correspondant local du journal Var-Matin, je me plierais - de facto - aux lignes éditoriales fixées par le comité de rédaction, contraintes qui freinent évidemment l’expression libre et indépendante... Souvenons-nous aussi de cette chère Isabelle Bono qui était passée maîtresse dans l’art de cirer les pompes de l’équipe de Pierre Jugy durant deux mandats et championne régionale dans le passage de pommade aux élus tourtourains...

De mon côté, je suis presque totalement libre d’écrire ce que je pense, personne ne me relit penché sur mon épaule ou ne m’oblige à des corrections ou des suppressions de textes... C’est d’ailleurs le principe même d’un site internet personnel qui choisit ses sujets, ses analyses, ses critiques, ses louanges, ses remerciements...

Préambule : j’ai encore quelques paragraphes à consacrer à Mme Liagre puisqu’elle persiste et pense qu’elle peut profiter de son "statut" pour - de surcroît - signer !!.. Par conséquent, ceux qui pensent que je fais une fixette sur cette madame et en déduisent que je devrais la "lâcher", ceux-là peuvent déjà passer à un autre site internet, car je ne laisserai pas raconter certaines choses sans préciser les faits et sans corriger les argumentaires fallacieux... 

....... les fameux malheurs de Sophie....

Lundi 15 août, aux alentours de 11h15...
Devant le local de l’Union, j’ai sorti une grande table et j’ai posé plusieurs cartons et caisses pour préparer la soirée "Soupe au pistou"... Je m’absente pour aller faire un petit pipi aux toilettes publiques, "au fond du jardin" A&B Buffet... En revenant, je vois -de loin- le sieur Alain Liagre tourner autour de la table avec l’attitude d’un douanier prêt à ouvrir les cartons avec la certitude d’être tombé sur une saisie record de cocaïne. En arrivant près du local, je m’adresse donc à A.Liagre pour lui demander si je pouvais l’aider à retrouver quelque chose qu’il aurait perdu...
AL : "Non, non... on se demandait simplement si vous alliez faire - vous aussi - des tartines ce midi !"...
GG : "Eh bien non...ce sont les préparatifs pour la soupe de ce soir"...
AL : " Ah d’accord...on avait peur !"
GG : Rassurez-vous, votre équipe de marcheurs et de randonneurs peut être tranquille... Par contre, que vous émettiez l’hypothèse que notre association décide de faire des tartines le même jour que vous, c’est pas terrible comme idée...Vous nous prenez vraiment pour des saligots et cette attitude n’est vraiment pas digne de votre association locale... Vous avez de drôles d’idées et de drôles de comportements..!!". Vous êtes vraiment des gabarits bien spéciaux...
AL : " Pardonnez-moi, .....en effet !!.."
GG : " Bonne vente !"..Et continuez à vous méfier de nous !...

Rien de très grave comme épisode de vie quotidienne dans un village mais la preuve éclatante que certains sportifs ASTV-rando ne respirent guère la franchise et la sincérité... Qu’ils se méfient d’un supposé terroriste qui tenterait - avec ses articles - de mettre le village à feu et à sang, admettons, c’est presque compréhensible.. De là à lui prêter de mauvaises pensées sur un sujet tel que tapenades et anchoïades, oulala mesdames et messieurs, remettez-vous, prenez deux secondes de réflexion et essayez d’analyser tranquillement les situations posées (avant d’accuser sans un milligramme de preuve !)...

 .... ou de plomb, ou de durite...

Deuxième étape, vers 11h45 : Je suis avec Laure, nous discutons des derniers détails de l’organisation de la soirée "Pistou"... La présence de Laure me sera très utile pour servir de témoin -au cas où-... 

Mme Liagre vient vers nous pour prendre une chaise dans la pile entassée pour le repas pistou : Laure et moi lui disons poliment bonjour et je lui demande tout à fait cordialement ...
GG : "Madame Liagre, le concert d’hier soir a été annulé et vous avez donc économisé environ 2 000€... A propos de notre animation musicale de ce soir, peut-on....?"
Et là, madame se cabre , se hérisse, en un mot pète un cable, disloque un plomb, démantibule une durite...
SL : "Je n’en peux plus, j’en ai mare... Vous êtes toujours contre moi... Vous êtes toujours vindicatif... c’est trop dur...Je suis bénévole et j’ai mes enfants à la maison... Je n’en peux plus...C’est trop , trop..."

 

Peu à peu les larmes sont apparues, le volume sonore de l’ampli est passé de 6 à 8,5 et on le sentait proche de passser à la dizaine...
Laure lui a conseillé de ne pas s’énerver... Nous étions totalement ébahis devant cet épisode grandement malaisant et nous ne comprenions rien à cet emportement pas du tout en rapport avec le dialogue qui avait été engagé sur des bases tout à fait courtoises... (et je rerépète, Laure pourra vous en parler).
GG : "Calmez-vous Madame Liagre, vous vous donnez en spectacle...Ce n’est pas une bonne chose !...
Mme Liagre s’est heureusement ressaisie et a regagné le stand des tapenades pour se consoler auprès des marcheuses de Saint-Pierre... Le "numéro" avait été tellement bruyant que Mathis (le fils de Karine) est venu de la terrasse des Ormeaux pour nous demander ce que nous lui avions dit pour qu’elle soit dans une état pareil.... Eh bèh non..on n’a rien dit, on est resté courtois...mais le plomb a sauté sur l’autre compteur...


Deux jours après, on m’informe que Mme Liagre a fixé la date du vide-grenier au 11 septembre : je fais remarquer à l’Office de Tourisme qu’un concours est prévu ce jour-là et que la date a été prévue fin mai et validée par la délégué aux festivités... Celle-ci consulte ses mails et nous prévient qu’elle n’avait pas bien lu ... Elle s’excuse et m’envoie un mail pour dire que tout sera organisé en dehors du jardin boulodrome

Bonsoir à tous,
En réunion le lundi 22 Août , nous avons bien pris en considération votre concours de pétanque , tournoi à 16h du Dimanche 11 Septembre .

Les Tourtourains et Tourtouraines ont souhaité un vide-grenier depuis quelques temps pour septembre, et l’Office de Tourisme s’en est fait l’écho. Le 11 Septembre a été accepté par tout le monde.
Afin de vous satisfaire, nous nous organiserons ce dimanche 11 Septembre pour que vous puissiez jouer à la pétanque dans de bonnes conditions. Les exposants du vide-greniers, majoritairement des Tourtouraines, seront mis à l’écart de la place Bernard et Annabel BUFFET dès 16h.
Merci de votre compréhension.
L’Équipe de Monsieur le maire Fabien BRIEUGNE .

Nous avons bien remarqué que le mail est signé "équipe du maire"...On refile le bébé et la patate chaude à l’héritier du trône... Oulala, Mazette, ça va barder !!..

Mais trois jours après, volte-face le vide-grenier n’est plus le 11 mais le 18...Super, ça au moins c’est de la cohérence et de la stabilité.... Sauf que - en 2019 - l’on s’était mis d’accord (mairie et OT) pour que rien ne puisse être organisé lors des deux Journées du Patrimoine afin que les visiteurs soient impliqués dans les visites de sites, de lieux d’expositions (et ne soient pas distraits par d’autres manifestations annexes).
On oublie les décisions, on piétine les engagements.... Geneviève m’a demandé de laisser passer pour cette année et elle m’a promis d’en discuter avec Mme Liagre lors d’une prochaine réunion... Admettons !! ... mais ça casse vraiment les pieds de voir ces tergiversations... Discuter de la date du vide-grenier fin août alors que rien n’était envisagé en juin... Pas grave, on verra l’an prochain !!.....ou pas !..


Un détail : je n’ai pas Mme Liagre dans mon colimateur, je ne suis pas rancunier et je peux comprendre les difficultés de sa tâche....
Par contre, comme on dit " Fauoù pas mi prendré per oùn aoutré" ...

Répondre à cet article

Mis à jour le dimanche 4 décembre 2022