Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 13 . La Bibliothèque de Tourtour. > Animations littéraires . > Apéritif littéraire : les auteurs latino-américains .

Apéritif littéraire : les auteurs latino-américains .

 Apéritif littéraire (juin 2010) : 

 les auteurs latino-américains . 

  

Ce vendredi 25 juin 2010 à 18h30, dans le jardin de la poste, au pied de la fameuse lucane de Bernard Buffet, s’est tenue une animation littéraire organisée par la Bibliothèque Municipale de Tourtour . Le thème retenu pour cette soirée était la littérature latino-américaine .

Pourquoi ce thème ? Notre bibliothécaire, Cécile Peaudecerf, est en contact très fréquent avec la Médiathèque Départementale de Draguignan :  on se souvient qu’un fonds trimestriel est attibué à notre bibliothèque locale sous la forme d’environ 2500 ouvrages (romans, BD, documentaires, albums, DVD,...) et nous avons aujourd’hui une pensée pour tout le personnel de cette médiathèque qui a subi de très graves dommages lors des inondations de ce mois de juin .

Dans le cadre des animations proposées par la Médiathèque Départementale, Cécile a participé à un stage dont le thème central était la littérature latino-américaine. Avec sa collègue Muriel (bibliothèque de Villecroze), un partenariat a été scellé pour organiser des rencontres avec les lecteurs sur ce thème précis des auteurs latino-américains (et d’autres sujets viendront bientôt s’ajouter au programme) .

A Tourtour, si l’on prononce les mots "latino", "sud-américain", "Néruda", "Chili", "Pinochet", "Marquez", il ne se passe que quelques secondes avant que ne surgisse notre Maria-Christina épouse Giraud de Camp-Fournier : la plus tourtouraine des chiliennes (la miss Véronica étant la plus chilienne des tourtouraines... ou alors c’est peut-être l’inverse, choisissez !) M-C a donc volontiers aidé à la préparation de cette soirée culturelle en faisant profiter les animatrices de son expérience et de sa culture sud-américaine. Ce n’est pas simple d’organiser un apéritif littéraire ! Prévoir un petit apéro à la maison avec quelques potes, ça c’est cocagne : un litre de jaune, des olives et un peu d’anchoïade, c’est parti ! Par contre, pour un apéritif littéraire dans le jardin de la poste ce n’est pas aussi facile : Cécile, Christine Martinou (secrétaire bureau-mairie mais nouvellement affectée-mutée-déplacée à la bibliothèque) et Muriel Mathelet se sont toutes bien démenées pour trouver des beaux livres documentaires à disposer sur deux tables, en présentation libre . 
    

  

Puis également des romans d’auteurs latinos-américains, fournis là aussi par le partenariat instauré avec la Médiathèque Départementale de Draguignan.

       

Les participants à la soirée ont donc pu consulter ces beaux livres et se préparer à venir les emprunter à la bibliothèque de Tourtour : cette animation littéraire en soirée a également pour but de permettre aux lecteurs du village de retrouver les ouvrages cités et lus lors de la soirée, en bonne place sur les rayons .

Au fait ! le titre de l’animation c’est "apéritif littéraire", ce qui suppose que l’on y trouve de quoi boire et manger... Eh oui ! Et là aussi nos trois jeunes filles (ça c’est le style pommade Bono) se sont bien décarcassées pour satisfaire chacun des auditeurs . Le Bar des Ormeaux a prêté quelques tables rondes, ce qui montre qu’il n’est pas rancunier et n’en veut guère à la biblio de ne pas avoir sacrifié à la sempiternelle habitude de se trouver au soi-disant seul endroit du village digne d’accueillir du public, la Place des Ormeaux (démarche commerciale mise au point par Philippe Bréard, chantre de la culture directement reliée au tiroir-caisse ...). Sur les tables, du vin rouge et du vin rosé pour les tapenades vertes ou noires ( toutes couleurs offertes par C’LaFesto) et des amuse-bouches préparés par des bénévoles ( salade par Patrice, pizzas gentilment sorties du four par Ludovic) . Tout était bon, tout était bien, sauf un léger détail... Manger du pain grillé tartiné à la tapenade, ça craque un peu fort pendant qu’une douce voix enjôleuse récite des poèmes de Pablo Néruda : l’an prochain, le pain rassis fera encore mieux l’affaire !

Maria-Christina a débuté la soirée par une présentation générale de la littérature latino-américaine avec l’influence de la colonisation espagnole sur l’évolution de la langue et de l’expression littéraire des nations sud-américaines au fil des époques .

Après cette présentation pédagogique, des textes d’auteurs latino-américains ont été lus : les extraits de poèmes ou de romans avaient été choisis par les trois lectrices Cécile, Muriel et Mme Maevis Guinard. Ci-dessous, vous pouvez découvrir les auteurs choisis et les titres des textes lus .

Pablo Néruda   (poèmes)

Gabriel Garcia Marquez  

Roberto Bolaño   ( "les détectives sauvages"), c’était le "coup de coeur" de Muriel, la bibliothécaire de Villecroze : un livre très original et plein d’humour qui se prêtait fort bien à une lecture dans un jardin . L’animatrice a plusieurs fois su nous faire sourire et Maria-Christina en a profité pour nous lire quelques passages en version originale grâce son accent tout en unisson avec la soirée.

Hernan Rivera Letelier  

Alejo Carpentier   ("les élus et autres nouvelles")

 Elena Garro  

Ricardo Güiraldes   

Francisco Coloane    

Eduardo Mallea   

Si vous désirez consulter 2 liens internet sur la littérature latino-américaine et ses auteurs, vous pouvez cliquer directement sur les

deux liens ci-dessous : 
www.etudes-litteraires.com/.../sujet-11710-litterature-latino-americaine - 
www.karimbitar.org/ecrivainsameriquelatine

A Tourtour, pour finir en beauté, il est de bon ton (foi de Titi Coste) de clore tout sujet par la vision toute "personnelle" (n’exagérons rien, peuchère, elle est surtout téléguidée par les ondes municipales et les directives "costières") de notre plume rédactionnelle du journal local, laissons donc la place à la candidate du concours de l’article le plus suceur de l’année (fin juin, elle est déjà largement en tête)... 

 Lecture d’auteurs sud-américains en plein air :
" L’apéritif littéraire organisé par la médiathèque tourtouraine, en partenariat avec la bibliothèque de Villecroze, a proposé au public une découverte des auteurs sud-américains vendredi soir . A travers les lectures des textes des auteurs emblématiques de ce continent, la trentaine d’amateurs présents a passé deux heures d’évasion pure .
Néruda, Garcia Marquez...
Pablo Néruda, Gabriel Garcia Marquez, Eduardo Mallea, Elena Garro : leurs mots ont glissé à l’ombre des arbres du jardin de la Poste et emporté les spectateurs dans un véritable voyage culturel aux parfums enivrants."

(article signé Isabelle Bono, paru dans Var-Matin le lundi 28 juin 2010 : une photo complétait le tableau...).

Juste quelques petits commentaires : (sur cet article)...

** Le titre ! Il est vrai que Mlle Bono n’est restée que quelques minutes et elle n’a donc pas eu le temps de comprendre que les auteurs n’étaient pas directement là "en plein air". Mais non ma chère, c’est la lecture qui était en plein air ... !!

** Sacrée Isabelle ! Si Peter, Patou, Marc-Mal, Olive, Doumé, Analisa, Manu et consorts avaient été là pour cette soirée, nul doute que la Bono aurait sorti son tube de pommade lêcheuse et les auraient cités les uns après les autres . Hélas pour le village, absolument personne de la mairie, (ni maire ni adjoint ni conseiller municipal) n’a daigné venir quelques instants pour au moins remercier les organisateurs de cette animation culturelle de qualité : chacun trouvera bien sûr des excuses pour expliquer ce total désintérêt des élus mais ceux qui ne courent pas après la gamelle du château n’ont guère honte de s’offusquer de ce manque de considération pour des militants actifs de la culture du village sans être inféodés par le pouvoir de la tune et les flonflons du bling-bling ..

L’animation littéraire de juin 2010 sur les auteurs latino-américains restera un bon souvenir de la saison estivale et nous remercions chaleureusement Cécile, Christine et leurs partenaires d’avoir mis toute leur motivation dans l’organisation de cette soirée grandement réussie . Leur engagement dans la vie culturelle du village s’est une nouvelle fois démontré et nous sommes fiers de leur action citoyenne dans la commune .


 
 
 
 

 

 

Vos commentaires

  • Le 10 août 2010 à 21:56, par Goure En réponse à : Apéritif littéraire

    Ce que j’apprécie : le commentaire de l’article d’IB.. ;

    A Ampus, M.le Maire ne nous a jamais fait l’honneur d’une visite. Pourtant les séances culturelles d’EMPORIUM sont déjà au nombre de 24 !!! Il n’y a pas chaque mois une excuse valable....

Répondre à cet article

Mis à jour le samedi 26 septembre 2020