Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Célébrités > 001 . Autres célébrités à Tourtour . > Cinéma, théâtre : comédiens, réalisateurs, techniciens > Comédiens(-nes), acteurs-actrices > Franck Dubosc, humoriste... > Franck Dubosc, en terrasse à Tourtour...sans gilet jaune !!...

Franck Dubosc, en terrasse à Tourtour...sans gilet jaune !!...

 Franck Dubosc, en terrasse 

 à Tourtour...  sans gilet jaune  ! !....

Le site "Tourtour, notre village", dans sa rubrique "célébrités" rend hommage à ces personnages importants (à divers titres) qui ont séjourné ou vécu plus ou moins longtemps au village mais aussi à ceux qui sont venus en simples visiteurs d’une journée ou d’une soirée.

Le dernier en date à avoir réalisé trois selfies en terrasse (avec des ados fans du film "Camping") est le comédien-humoriste Franck Dubosc : ce Vip de second plan s’est principalement rendu célèbre pour son comportement aussi indécent qu’opportuniste lors de ses commentaires sur le combat des gilets jaunes... Cette star d’arrondissement parisien a louvoyé entre un "franc" soutien aux manifestants puis par une condamnation du mouvement revendicatif (pour aller dans un certain sens de l’opinion)...

Enfin, Monsieur Dubosc s’est aperçu que les réseaux sociaux le démantibulaient totalement et devant le risque de perdre de nombreux spectateurs pour la prochaine tournée, il a alors "courageusement" rejoint à nouveau le camp des protestataires... Autrement dit, il s’est complètement discrédité avec une attitude indigne et un discours mercantile face aux riques encourus...Un artiste engagé qui se désengage avant de se réengager, cela nous engage surtout à le voir dégager ....

Néanmoins, puisqu’il est venu à Tourtour, on va donc causer un peu de lui... En sachant cependant que les sourires, les blagues, les vannes, les rires et les selfies en terrasse ne pourront guère effacer ce qu’a fait et dit ce drôle de personnage ( à qui il arrive parfois d’être un personnage drôle !..). Notre foi en l’humanisme nous laisse heureusement espérer qu’il ne soit pas totalement irrécupérable....

Extraits du journal Var-Matin du 25 juin 2019 :

Le comédien français débute le tournage du film "10 jours sans maman", autour du lac de Sainte-Croix. Le tournage du nouveau long-métrage de Ludovic Bernard (auteur de l’Ascension, Au bout des doigts, etc.) a débuté le 13 mai pour une durée de huit semaines en région parisienne. Il se poursuivra donc non loin de la commune des Salles-sur-Verdon, jusqu’au samedi 29 juin prochain.

Au casting de cette comédie familiale, Franck Dubosc (le papa) et Aure Atika (la maman), mais également Alice David, Héléna Noguerra et Alexis Michalik. La comédie romantique sortira en salles le 19 février 2020. "10 jours sans maman" est une co-production déléguée entre Soyouz film et StudioCanal.
(fin de l’extrait Var-Matin)

________________________________

Le scénario du film : Antoine, DRH d’une grande enseigne de bricolage, est en passe de devenir le numéro 1 de sa boîte. C’est le moment que choisit sa femme, Isabelle, pour faire une pause et prendre l’air quelques jours pour s’occuper d’elle. Antoine se retrouve alors seul à devoir gérer la maison et leur quatre enfants. Il est vite dépassé par les événements ! 10 jours sans maman qui risquent bien de faire capoter sa nomination...

Les acteurs du film : Franck Dubosc, Laure Attika, Alice David, Héléna Noguerra et Alexis Michalik.

La célébrité venue passer quelques heures à Tourtour en juin 2019 :

Franck Dubosc : (pour éviter de faire de longues recherches et d’adapter mon article, l’intérêt que je porte à ce monsieur m’a plutôt porté à citer des passages de Wikipédia....ça suffira comme ça !)

Franck Dubosc, né le 7 novembre 1963 au Petit-Quevilly (Seine-Maritime), est un humoriste, acteur et réalisateur français.

Il se fait connaître par son personnage de mythomane, de dragueur et de frimeur, à la télévision comme sur scène. Il est l’auteur et la vedette de quatre one-man-shows le plus souvent salués par la critique.

C’est en 2006 qu’il parvient à percer au cinéma dans le premier rôle de la comédie populaire Camping, concrétisant ses rêves de cinéma. Il confirme ensuite avec d’autres comédies de Fabien Onteniente : Disco (2008), Camping 2 (2010) et Camping 3 (2016).

Il devient également un fréquent collaborateur du réalisateur Éric Lavaine avec Incognito (2009), Bienvenue à bord (2011) et Barbecue (2014). Il tient le premier rôle de trois comédies d’Alexandre Charlot et Franck Magnier : les deux adaptations de la bande-dessinée Boule et Bill (en 2013 et 2017) et la satire Les Têtes de l’emploi (2016). Il fait également partie de grosses productions françaises comme Astérix aux Jeux olympiques (2008), Les Seigneurs (2012) et Les Visiteurs : La Révolution (2016).

En 2018, il passe pour la première fois derrière la caméra pour la réalisation de "Tout le monde debout", film qui obtient un certain succès critique et commercial.

Dans une vidéo postée le 28 novembre 2018, Franck Dubosc déclare soutenir le mouvement des Gilets jaunes. Le 5 décembre, il se désolidarise du mouvement, jugeant les gilets jaunes "trop hargneux, trop haineux". Son revirement d’opinion suscite de violentes réactions. Conspué sur les réseaux sociaux, alors que l’appel au boycott de son spectacle Fifty-Fifty s’intensifie, il finit par réaffirmer son soutien au mouvement.
(fin des extraits Wiki ).

______________

Autrement dit, un citoyen qui défend ses idées, qui ne transige pas avec la parole donnée.!!..A moins que ce soit plutôt un enfigouri qui ne pense qu’à son tiroir-caisse et qui arrange son discours selon les fluctuations de l’opinion générale (et surtout celle de son potentiel public !)... Un caméléon du cinéma....Peuchère...

Un détail  : Toufik Sounni, le célèbre peintre de la rue du Countadou, m’a confié que son fils Youness (dessinateur, chanteur, comédien,essayiste, photographe) fait plusieurs figurations dans le film...

Un autre détail : Franck Dubosc se plaisait à jouer - sur les plateaux de télé - les playboys, les dragueurs, les tombeurs... A Tourtour, ses trois jolies partenaires du film Laure Attika, Alice David, Héléna Noguerra ne l’ont pas accompagné vers notre village... Elles avaient sans aucun doute piscine...ou lac !!...-

Un avant-dernier détail : On attendra confirmation mais le cher Franck Dubosc semble assez près de ses sous, dans la catégorie des échinodermes de type oursins... Eh oui...Rendez-vous compte !!...Le Franck Dubosc a résisté aux deux plus gros baratineurs du coin et aux plus embobineurs des marchands.!.. Eh oui...! Rendez-vous compte !!... le sacré gabarit - ex-céramiste réputé ayant sévi à Moustiers et devenu en quelques mois la tête de gondole qui draine les touristes au village dans le ciel... c’est lui qui le dit en auto-promotion.!.) -, le dénommé Bruno Louis n’a pas réussi à attirer le comédien Dubosc dans son atelier-galerie-boutique (installée dans les locaux de l’ancienne auberge Tholozan) pour lui fourguer ses fameuses aquarelles...Pas plus que le tout autant fûté Christian qui n’a pas pu attirer dans sa "Galerie of the pétanque" le cher F.Dubosc qui n’aura donc pas pu choisir son savon ou sa confiture dans la boutique qui ressemble de plus en plus à l’épicerie d’Odette Olivéro... C’est certain, si les deux compères malicieux Brubru et Cricri n’y sont pas parvenus, c’est que le gonze Dubosc est vraiment difficile à appâter !!...

Et sans doute le dernier détail : Tout le monde autour du film, acteurs-actrices-techniciens-réalisateur-figurants...tous couchaient au camping des Salles-sur-Verdon, sauf la "star" F.Dubosc qui craignait sans doute les odeurs du lac de Sainte-Croix ou les moustiques des Salles et qui venait dormir à la Bastide de Tourtour....La fable du torchon et des serviettes !!...

 

Répondre à cet article

Mis à jour le lundi 16 septembre 2019