Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 28 . L’élection municipale de 2020... > Débat , réunion(s) publique(s).... > Organisation d’une réunion publique : oui ?..non ?.. débat participatif pour (...)

Organisation d’une réunion publique : oui ?..non ?.. débat participatif pour l’élection municipale de Tourtour ?..

Organisation d’une réunion publique : oui ?, non ?...

débat participatif pour l’élection municipale de Tourtour.?...

Essayons de nous rendre compte... La liste d’opposition au maire sortant n’a été dévoilée que le 9 février à cinq semaines du premier tour de scrutin ! La liste actuellement aux affaires communales n’a toujours pas fait savoir ses intentions ! A moins que notre village veuille être détenteur d’un record régional (celui de la campagne électorale la plus courte, celle réduite à la portion la plus congrue possible), il semble malgré tout que les citoyens sont bien isolés dans cette démarche légèrement équivoque que conduisent les colistiers des deux camps....
Un détail : quand j’emploie les mots "opposition"ou "bataille électorale" ou "adversaires", il ne s’agit là que de termes inhérents à une élection municipale et il serait donc regrettable d’y voir des sources de conflits graves et de disputes violentes entre les deux listes. Aucun signe ne laisse envisager une telle éventualité : les têtes de liste se connaissent depuis des lustres et leurs colistiers ne donnent aucune preuve de désordres neurologiques incompatibles avec une fonction élective locale. La confrontation n’a donc aucune raison de se dérouler autrement que dans des conditions légitimes de démocratie, de liberté d’expression, de respect des opinions respectives et dans un climat d’écoute favorable à un scrutin apaisé...

Aujourd’hui, nous sommes à quatre semaines du 1er tour ! un mois ! Et les électeurs n’ont encore rien pour discuter, pour analyser, pour comparer, pour questionner... Rien ! Quatre semaines, ça va passer très vite !...La nécessité se fait sentir d’un débat municipal concret, objectif, sérieux, complet entre les deux parties en lice : l’avenir du village ne se résume pas aux discussions de comptoirs et terrasses, aux invectives de devants de portes et aux injonctions de fenêtres à balcons.... Tourtour mérite un débat constructif pour bâtir son devenir, d’abord pour les six ans du prochain mandat mais aussi pour l’avenir à plus long terme. Quel Tourtour voulons-nous ? Quel Tourtour proposez-vous ? Quand pourra-ton confronter les avis des colistiers avec les ressentis des habitants ? Espérons que les deux listes vont comprendre la nécessité démocratique d’un débat public, avec une opinion locale qui en 12 ans des 2 mandats de l’équipe Jugy, n’aura connu qu’une seule réunion publique (pour le PLU, où seuls les techniciens du cabinet d’expertises ont parlé). A moins que les 30 candidats considèrent que les tourtourains sont d’éternels paysanasses, de fieffés pèquenots qui ne comprennent rien , ne s’intéressent à rien et n’ont rien à dire ni à proposer ....Auquel cas ...

_________________________

Dans le cadre de la campagne municipale, pour compléter la réunion publique, l’association "la Boule Tourtouraine" propose un tête à tête, partie en 13 points... Les deux candidats ont reçu une invitation pour se rencontrer sur le terrain de boules, tout proche du bureau du prochain maire : dans un village provençal qui tient à ses racines, à ses traditions, à sa culture, on ne saurait imaginer que l’un des deux candidats se dérobât ... La date proposée est le vendredi 28 février à 18h : les employés municipaux auront déposé -la veille- les 200 chaises commandées pour les tourtourains qui attendent une réunion publique depuis plus de 7 ans !!...Ce débat contradictoire, ce tête à tête, sera un moment important de cette bataille électorale car cette rencontre sera l’occasion pour les électeurs de juger les capacités respectives d’analyse, de prospective, d’innovation, de réactivité des deux têtes de liste. Le temps de parole et le déroulé du débat seront assurés par un animateur venu de Fréjus, David Charline, connu pour son impartialité...

Il n’empêche, pour redevenir sérieux, qu’un débat personnalisé ne serait pas une mauvaise idée : après une réunion publique où le projet global de chaque liste aura été confronté à son opposant, un débat tête à tête entre Pierre et Fabien serait sûrement enrichissant et largement instructif... Hélas, proposition qui restera sans guère de doute dans les oubliettes... Dommage !

Répondre à cet article

Mis à jour le vendredi 16 avril 2021