Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Célébrités > 001 . Autres célébrités à Tourtour . > Artistes : chanteurs, musiciens, peintres, sculpteurs. > Peintres, plasticiens . > Florence Azambourg Chalvignac > Florence Azambourg Chalvignac expose au Château Sainte-Roseline

Florence Azambourg Chalvignac expose au Château Sainte-Roseline

 Florence Azambourg Chalvignac  

 expose au Château Sainte-Roseline 

L’artiste tourtouraine Florence Azambourg Chalvignac a son atelier-galerie dans certaines salles du vieux château du village, tout près du lavoir et les visiteurs se pressent pour venir découvrir ses oeuvres picturales.
A la fin de ce mois, F.A.C.(son sigle d’artiste) exposera également au Château Sainte-Roseline, célèbre vignoble varois : écoutons-la nous inviter ....

" Un grand merci à Aurélie Bertin et Caroline Benetti pour leur confiance et leur courtoisie.
Rendez-vous le 31 mars au Château Sainte Roseline. Amateurs d’Art Contemporain, venez nombreux !"

"Je vous invite à venir découvrir quelques unes de mes créations à l’occasion de la journée Art Contemporain au château Sainte Roseline à la fin du mois.
L’ex-voto et les croix en grès déjà présents dans la chapelle sont visibles tout au long de l’année. Toutefois, une grande toile sera exceptionnellement exposée devant le caveau ce dimanche 31 mars."

Lisons ce qu’elle nous raconte sur sa démarche picturale...(extraits de la page Facebook que vous pouvez consulter en allant sur le lien suivant https://www.facebook.com/florence.azambourgchalvignac

Au-delà des tuyaux, ou quelques pistes de compréhension d’une toile :
"Synergies Opportunistes"
C’est, de mon point de vue, la manière dont s’organise le monde. Une trame aléatoire et structurée à la fois, qui se renforce à mesure qu’elle se tisse, me maintenant inexorablement à l’écart de son processus. Je perçois ces liens sans parvenir à m’y intégrer, comme composée d’un matériau incompatible qui glisserait sans cesse et jamais ne me permettrait de prendre part au système durablement. Comment trouver un sens à l’existence alors même que les codes permettant d’en aborder le fonctionnement demeurent insaisissables ? Profane, je peins comme on esquisserait peu à peu le plan d’un environnement inconnu pour mieux apprendre à y cheminer. Chaque couleur, franche, est un repère, une manière de cerner une entité à défaut de pouvoir la nommer. La fluidité des formes vise à appréhender les contours d’un écosystème au sein duquel la confusion me paraît dominer. L’absence de géométries agressives se veut rassurante.


Je cherche en vain une harmonie dans ce réseau dont rien ne semble pouvoir stopper la prolifération entretenue par une soif inextinguible de satisfactions. Comme les cellules malignes de cette autre toile : "Hégémonie Cellulaire".
Toutes ces énergies insatiables sont le reflet d’une humanité avide de bonheur dans laquelle je me reconnais peu, alors même que je peine à accepter la modestie subie dans laquelle ma propre existence semble à jamais figée.
Je peins, laborieusement, pour esquisser une logique à l’existence, pour me forger une compréhension du monde et imaginer y trouver une place à la mesure d’un idéal qui jusqu’à présent se refuse à dépasser le stade de l’illusion....



Un autre tableau ...
"Ascétisme"
Comment accepter la privation qui s’impose si ce n’est en y puisant ce qu’elle peut avoir de spirituel ? L’aborder comme une alliée dans la découverte de perceptions nouvelles qui en font le substrat. S’en nourrir et cheminer en toute confiance jusqu’à ce que le sentiment d’impuissance laisse place à la maîtrise. Par cet éveil, la passivité cède à la détermination. Le manque se révèle sobriété. Du peu s’exprime une satisfaction sans égal. Et de la frustration émerge le long chemin vers la béatitude...

Une petite promenade au Château Sainte-Roseline pour les tableaux de Florence Azambourg Chalvignac, voilà une belle sortie pour le 31 mars....

Répondre à cet article

Mis à jour le jeudi 23 mai 2019