Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 16 . La Communauté de Communes " Lacs et Gorges du Verdon", (LGV). > La CdC " Lacs et Gorges du Verdon", (LGV). : les étapes de la création (...) > La CdC du Haut-Var : mensonge, oubli ou arnaque...??

La CdC du Haut-Var : mensonge, oubli ou arnaque...??

 La CdC du Haut-Var : 

 mensonge, oubli ou arnaque...??

 

Communauté de communes du haut Var 

La Communauté de Communes du Haut-Verdon a subi quelques soubresauts avant sa création et notre village se souvient des attermoiements qui ont accompagné cette nouvelle structure territoriale : CAD ou pas CAD, à 16 communes, à 14, à 11, Verdon ou sans...

Ci-dessous, quelques souvenirs liés aux interrogations faussées, aux affirmations contraires, aux espoirs contrariés de notre cher Pierre Jugy qui, décidément, ne nous en manque guère ... 

brochure "ACTUALITÉS ­-TOURTOUR", Janvier 2010, Numéro 04 , Page 05 

  • L’intercommunalité, un chantier de longue haleine !

L’adhésion de Tourtour à la Communauté d’Agglomération Dracénoise (CAD) est maintenant actée. Avant que l’intercommunalité devienne obligatoire pour toutes les communes, l’équipe municipale a pris les devants afin d’évaluer les différentes possibilités de partenariat avec les intercommunalités déjà existantes ou en cours de création. Le maire et ses adjoints ont très rapidement jugé que la seule communauté d’agglomération «  naturelle » pour Tourtour et pour ses habitants serait celle de Draguignan. Il faut reconnaître qu’elle correspond au bassin de vie de la très grande majorité des tourtourains.

Dans les autres communes du canton, c’est la même réflexion qui prévaut et notamment à Salernes qui souhaite ardemment rentrer dans la CAD. L’un des précédents conseils municipaux de Tourtour avait déjà fait l’objet d’un débat et d’une validation de cette orientation vers la CAD. Le maire et ses adjoints ont alors été mandatés pour négocier une adhésion dans les meilleures conditions avec pour règle essentielle que notre village conserve toujours son originalité et son caractère de village provençal.

Les discussions sont très engagées en vue d’un partage clair des compétences, certaines faisant l’objet d’un transfert à la CAD et d’autres étant maintenues sous l’autorité communale. Le président de la Communauté d’Agglomération Dracénoise, Olivier Audibert-Troin est très enthousiaste à l’idée d’accueillir Tourtour qui sera le fleuron touristique de la Dracénie.

Pour des raisons administratives et budgétaires, l’adhésion effective devrait avoir lieu au premier janvier 2011 . D’ici là, la commune va être associée aux travaux de la CAD et les transferts de compétences seront finalisés. Pour Pierre Jugy et ses adjoints, c’est une étape très importante pour Tourtour qui devrait augmenter les capacités d’actions de l’équipe municipale. Il faut reconnaître que la bataille au quotidien pour rendre la vie des tourtourains plus agréable se fait avec de faibles moyens financiers.
(fin de l’article page 5).

Commentaires :

** " L’intercommunalité, un chantier de longue haleine ! "  : effectivement, le titre est bien choisi et la rédactrice en chef de la brochure a eu une belle intuition en parlant de longue haleine !...Longue haleine mais surtout un souffle inutile puisque ce discours volontariste de janvier 2010 est aujourd’hui totalement réduit à néant, deux ans après (voir l’article signé P. Jugy un peu plus bas ).

Un autre article de la même brochure municipale (qui atteint en ce moment le record d’une parution par an ! Mr Jugy suce tous les orteils des médias (c’est une image, on sait tous qu’il se consacre heureusement à d’autres zones sensibles..) pour avoir une photo de lui dans Var-Matin mais l’information envers les tourtourains ne l’intéresse pas plus que les écrits de Platon, ce qui correspond à dire qu’il s’en fout comme de sa première barboteuse !...).

**  " l’équipe municipale a pris les devants ", puis " Le maire et ses adjoints ont très rapidement jugé que la seule communauté d’agglomération «  naturelle » pour Tourtour et pour ses habitants serait celle de Draguignan : en janvier 2010, on était tous sous le charme de la Cad et l’équipe municipale nous vantait les avantages, les potentialités d’une adhésion vers Draguignan ! Merci, chers élus, vous avez fait preuve d’une grande lucidité, d’une belle capacité d’analyse et d’une superbe prise de position pour l’avenir du village ... Votre faculté d’anticipation fait plaisir à voir ... Heureusement que vous avez un chef qui va réussir à nous faire avaler cette couleuvre comme s’il s’agissait d’une grive sur canapé !...La preuve ci-dessous : 

brochure "ACTUALITÉS ­-TOURTOUR", Janvier 2012 Numéro 06 ­Page 03

L’intercommunalité, un parcours du combattant !! 

Dans le département du Var comme ailleurs, l’intercommunalité a été en 2011 un sujet de polémique entre les élus locaux et l’Etat en raison de la volonté du préfet de ne pas respecter le choix des communes . L’Etat souhaitait associer des communes contre leur gré dans des grandes intercommunalités avant le 31 décembre 2011. Pour Tourtour, cela signifiait être intégré dans la Communauté d’Agglomération Dracénoise (CAD) avec 34 autres communes ! sans avoir à discuter de rien. Pourtant lorsque Tourtour était demandeur de rentrer dans la CAD, ces dirigeants n’avaient eu de cesse de reporter leur décision concernant l’adhésion de notre commune. Pierre Jugy a alors souhaité que l’on étudie préalablement une autre option d’intercommunalité autour des communes du Haut-Var-Verdon. De nombreuses réunions ont eu lieu notamment à Tourtour avec les 13 maires du Haut-Var qui ne sont pas encore dans une intercommunalité pour imaginer un développement commun au service des habitants, avec une véritable cohérence territoriale. Le projet actuel d’une intercommunalité Haut-Var-Verdon concerne 11 communes qui sont prêtes à s’unir pour travailler ensemble, sans perdre leur autonomie ni leur originalité. La balle est aujourd’hui dans le camp du préfet qui doit décider s’il accepte une telle communauté de communes, qui de l’avis général, est à taille humaine. Les communes concernées sont Aiguines, Artignosc-sur-Verdon, Aups, Beaudinard, Bauduen, LesSalles-sur-Verdon, Moissac-Bellevue, Régusse, Tourtour, Vérignon et Villecroze... 
(fin de l’article page 3).

Commentaires : 

** Un détail : entre le n°4 de Tourtour-Atualités et le n°6, le n°5 n’a pas rédigé un seul mot sur l’intercommunalité ... Donc, le tourtourain moyen apprend deux ans plus tard que Tourtour part donc vers le Haut-Var-Verdon sans avoir eu une moindre petite ligne d’information sur ce changement de cap !... Bravo, messieurs les élus de l’équipe de Pierre Jugy, vous êtes des vrais champions du partage de l’information avec vos administrés et vous êtes également des modèles dans la communication avec vos concitoyens !!...Vous avez surtout une pitoyable démarche digne des anciens despotes de la famille Raphélis qui résidaient autrefois dans le château où vous avez aujourd’hui vos bureaux ...!

** Ce vendredi 12 octobre s’est tenu un conseil municipal et le maire a tenu à jouer son éternel refrain du sauveur-messie en déclarant qu’il était le seul à avoir su résister au préfet et que les 10 autres communes pouvaient donc le remercier ... Bèn voyons ! Le maire d’Aups, Mr Faure, a été le premier à poser les bases d’une intercommunalité Haut-Var-Verdon et Pierre Jugy s’est rallié à cette structure après s’être fait envoyer sur la touche par la CAD : cela est attesté par de nombreuse réunions relatées dans la presse et les archives sont facilement disponibles ...

** La présidence de la Communauté de Communes du Haut-Var (le préfet a supprimé le mot Verdon qui est attaché à la CdC Artuby (voir le lien www.artuby-verdon.fr/fr/Communaute_Communes_Artuby_Verdon.aspx) va rentrer dans l’escarcelle de Pierre Jugy car ses collègues élus dans les 10 autres communes se sont laissés berner par son cirque autour du gaz de schiste et son attitude de camelot à la recherche de suffrages ... Au fait ! De nombreuses réunions ont eu lieu ces dernières semaines sur le département (en particulier un rassemblement départemental à Entrecasteaux) mais notre cher défenseur de l’écologie du territoire Haut-Var brille maintenant par son absence alors que, pendant les huit mois de sa campagne électorale, il a tenté de faire croire qu’il était descendu sur terre pour nous sauver du fléau gaz de schiste !! Heureusement que les militants du Collectif Varois sont là pour continuer la lutte car Mr Jugy semble avoir abandonné les troupes ...

** Pierre jugy se targue avec ostentation (et surtout par manque de positionnempent clair ) d’être un "sans-étiquette" qui ne fait pas de politique et se tient en dehors des positions partisanes ! Admettons, c’est son droit ! Mais apparemment, il tient - et c’est à son honneur - à prendre des conseils et des appuis où il peut, avec un esprit de tolérance qui confine à l’apostolat !... Par exemple, la semaine dernière, le député Olivier Audibert-Troin (qui ose s’afficher à droite) a participé à un grand rassemblement à Draguignan pour la venue du dirigeant UMP, Jean-François Copé : en bon élu "sans étiquette", notre cher Pierre Jugy est descendu vers la sous-préfecture et il a assisté au meeting !... Certes, il est resté vers le fond de la salle mais sa présence sera interprétée de diverses façons par ses pairs ...

Vos commentaires

  • Le 14 octobre 2012 à 22:21 En réponse à : Réunion à Dragui

    J’espère que les participants à la réunion "Copé" de Dragui ne sont pas fait voler leur pain au chocolat ...

Répondre à cet article

Stats | 6 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017