Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 02 . Les associations. > La Pastorale de Tourtour . > La Pastorale de 2010 . > La représentation du soir de Noël 2010 .

La représentation du soir de Noël 2010 .

 La représentation du soir de Noël 2010 . 

Après la polémique estivale (" peut-on organiser la Pastorale sur la place du village au mois d’août ?") le président de l’association a fini par se résoudre à une représentation plus classique le soir de Noël, dans l’église Saint-Denis, ce qui correspond quand même le mieux à la tradition provençale de cette Nativité.

Cette année, quelques changements ont eu lieu dans les attributions des rôles sur la scène : certains acteurs ou actrices n’ont pas renouvelé leur participation et ont donc été remplacés . Par exemple, le couple Manzanos (Pascale et Pascal) a quitté la troupe mais malgré tout l’artiste peintre a gentilment offert le tableau pour le décor de ciel étoilé....Mailly, Laura et Jean intègrent la troupe (et tant mieux que des jeunes s’inscrivent dans la démarche) ainsi qu’Eliane et Roland (le futur jardinier du terrain de Mariette).

La tradition est bien respectée et cette représentation du Noël 2010 restera dans la lignée des bons millésimes : on sait d’ailleurs que la troupe s’est produie au début du mois de janvier ( le dimanche 2, à 16h00, à l’église Saint-Denis de Tourtour) avant d’aller se produire quelques jours après (le dimanche 16 janvier) à Vins-sur-Caramy (canton de Brignoles) grâce aux efforts du manager-imprésario Monique Rabbia.

Rendons hommage à notre cher berger, Charly : c’était sa dernière apparition sur la scène de la Pastorale après une trentaine d’années en tenant fidèlement l’agneau dans ses bras et le petit chien à côté de lui. Charly avait souhaité quitter la troupe l’an dernier mais les autres membres de l’association lui ont demandé de rempiler encore un an ... Et notre berger, toujours aussi gentil, a accepté : le village tout entier le remercie pour son engagement dans cette aventure qui sauvegarde nos traditions populaires provençales et perpétue le patrimoine culturel régional . Salut Charly, il ne sera pas facile de trouver un aussi beau berger ...

Un autre remerciement collectif au musicien qui accompagne le spectacle avec des mélodies adaptées (en particulier des oeuvres d’Haendel) : Daniel est arrivé "en catastrophe" l’an dernier pour remplacer Magali au pied levé et cette année il est revenu avec plaisir pour jouer du piano aux côtés des acteurs. Merci bien, nissarte !

 

N’oublions pas les habitués, les piliers de l’édifice, les forces motrices de l’aventure, les énergies positives de l’association : ceux qui depuis plusieurs décennies se battent pour motiver les autres, se battent pour construire et installer les décors et règlent les formalités administratives courantes ou urgentes. André, Yves et Louis peuvent être vraiment fiers de leur action pour la Pastorale et aussi pour l’animation culturelle du village.

 

La représentation de la Pastorale dans l’église Saint-Denis demande chaque année une bonne organisation pour l’agencement des décors mais un autre problème matériel commençait à réclamer une solution urgente : en effet, l’église n’avait pas de système de chauffage et les séances devenaient des épreuves redoutables en cas de températures basses . Le bureau de l’association a donc déposé une demande auprès de la mairie et les services techniques ont installé début décembre des convecteurs électriques : malgré quelques petits pépins (heureusement le président est un spécialiste des "pétages de plombs...ou fusibles, avec réparations ultérieures) les répétitions ont pu se dérouler ensuite dans de bonnes conditions et les représentations pourront donc être suivies par des spectateurs qui ne seront pas obligés de garder le passe-montagne sur le nez... A noter que cette aide municipale (et donc les frais qui en ont découlé) est considérée comme une subvention attribuée à l’association : les fidèles de l’église pourront donc allumer un cierge pour remercier la Pastorale....

L’assistance, présente au soir de Noël, peut être évaluée à environ 200 personnes, l’église était comble : bien sûr, une grande majorité de tourtourains mais chaque année on retrouve des visiteurs de villes voisines, provençaux attachés au cérémonial de la Nativité sous la plume d’Yvan Audouard. Et traditionnellement, à la sortie de l’église, le vin chaud est servi et il faut avouer que cette année un petit verre fumant arrangeait bien les choses . Ce moment convivial permet aux comédiens et aux spectateurs de se rencontrer autour de ce breuvage qui rapproche facilement tout le monde et prépare superbement le réveillon qui pointe déjà son nez...Merci beaucoup à Laure qui a préparé le vin chaud (avec l’aide logistique de la Farigoulette) car l’Aléchou de Bibi-Jean n’a pas continué l’aventure de la Pastorale .

Pour éviter à quelques lecteurs de croire que les opérations subies au CHU de Nice ont altéré la force de mon esprit critique, il me faut signaler que quelques spectateurs n’ont pas pu assister aux représentations données à l’église Saint-Denis : en effet, des visiteurs qui ne connaissaient pas bien le village, se sont perdus dans la montée vers l’église car aucun réverbère ne fonctionnait et ces touristes de passage se sont donc égarés (un groupe de 14 belges a fini à la caserne des pompiers, en état d’hypothermie et a donc pu être rapidement secouru ...). 
Un autre petit hic qui me tient à coeur, l’absence des élus de la commune aux représentations : encore une fois, deux élus seulement sur les deux jours ... Par solidarité élective, on ne va même pas noter leurs noms pour que l’on ne puisse pas accuser qui que ce soit ... Bon Saint-Denis, même toi tu n’arrives pas à les faire venir faire un petit tour par politesse !! Paôuvre de naoutré !!

Question iconographique : ma cousine (Jacquine) m’a fait passer des photos de la première séance à l’église mais le transfert dans le texte de l’article n’a pas fonctionné... Pour l’instant on va attendre ... Et si d’autres spectateurs ont des clichés ...

Encore un grand bravo à tous les membres de l’association de la Pastorale pour ces deux spectacles à l’église Saint-Denis . Et de nombreux spectateurs buvaient le vin chaud en commentant les diverses scènes de la Nativité : " ça s’est bien passé !! ".... 

 

Vos commentaires

  • Le 6 janvier 2011 à 21:38, par Goure En réponse à : Pastorale 2010 - 2011

    Bravo aux artistes de la Pastorale. Bravo aux Tourtourains présents et aux touristes qui ont bravé le froid et
    HUE les cornes aux élus qui ne viennent pas applaudir cette si belle Pastorale. On devrait afficher le nom de ceux qui sont venus. Les autres...hue les cornes, comme on disait à l’école pour se moquer de certains.

  • Le 7 janvier 2011 à 18:27, par Jean Lainé En réponse à : Il y a 30 ans !!

    La pastorale des santons de provence suivant le texte de Yvan Audouard, a été jouié pour la première fois à Tourtour au tout début des années 80. Quelques uns des acteurs ont changé, mais la qualité du spêctacle, s’est maintenue ! Félicitations à tous ceux qui se dévouent, pour offrir ce moment de convivialité.... Avec les jeunes qui ont participé pour la première fois cette année, la relève semble assurée.

    Il est regretable, qu’à l’occasion de la Pastorale, l’éclairage de l’église, n’ait pas été remis en service ! Les lampadaires devant l’église étant également en panne., c’est dans le noir que le vin chaud a été servi... Il faisait un froid glacial, et personne ne s’est attardé, tant c’était lugubre !! C’est dommage pour ceux qui s’étaient donné tant de peine pour organiser la soirée.

Répondre à cet article

Stats | 8 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 12 avril 2018