Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 02 . Les associations. > La Rapugue . > Le petit trésor de la Rapugue....

Le petit trésor de la Rapugue....

Le petit trésor de la Rapugue.... 

La rapugue, en provençal, c’est la petite grappe de raisin qui n’est pas assez belle, pas assez mûre (ou trop) pour être ramassée : après la vendange, certains vont glaner ces rataillons,  pressent le tout et goûtent ce jus de raisin légèrement acide (on dit le vin de rapugue).

A Tourtour, la Rapugue c’est l’Association des Anciens du village, les Ainés, le 3ème âge, (les Vieux comme on disait autrefois sans que l’on n’y trouvât rien d’insultant). Cette structure associative a été créée par Ginette Bodrero qui, durant de très longues années, a mis toute son énérgie, sa fougue, son autorité (certains prenaient cela pour de l’autoritarisme) pour proposer de nombreuses activités aux anciens du village qui voulaient profiter pleinement de leurs retraites bien méritées : des expositions, des sorties en car , des repas, des spectacles, des voyages, des excursions...

Pour alimenter la caisse de l’association, une subvention municipale était versée par l’intermédiaire du Conseil Général, en fonction des objectifs et des statuts déposés. De plus, pour que les épinards soient beurrés, plusieurs membres actifs de la Rapugue réalisaient des petits travaux qui étaient revendus, principalement durant la période estivale : des fuseaux en brins de lavande,  des sachets d’herbes, des coussins, des nounours... 
L’anchoïade  et la tapenade  du dimanche midi représentaient aussi une belle rentrée de piécettes dans l’escarcelle.

La Rapugue a connu une période légèrement plus tiède après le décès de sa créatrice, présidente et chef de file : aujourd’hui, une nouvelle équipe espère redynamiser l’association, lui donner de nouveaux objectifs et offrir une démarche dans un fonctionnement plus partagé et concerté.

Il faut bien reconnaître que la Rapugue dispose de sérieux atouts pour réussir son projet : les finances étant (on le dit) le nerf de la guerre, l’association est bien prête pour tous les combats... Disposer à ce jour de plus de 14 000 € sur son compte (j’arrondis, la trésorerie pourra nous donner plus de précisions) vous place d’entrée dans une situation relativement sereine pour les prochaines factures ! En 2008, la caisse était tellement bien alimentée que le trésorier pouvait se permettre de proposer des adhésions à 10 €, en précisant que la somme pouvait être rentabilisée très vite puisqu’un repas était payé par la Rapugue, trois semaines plus tard, à la célèbre Petite Auberge  menu à 30 € : on peut considérer que c’est un exemple-type d’un excellent retour sur investissement... (inutile de préciser que les nouveaux adhérents de l’époque se sont bien régalés, mais ils n’étaient pas les seuls).

Bien sûr, certains vont encore une fois de plus souligner mon sens trop aigu de la critique, du dénigrement, de la polémique, de la surenchère... Eh bien non !! Ce n’est quand même pas trop condamnable de préciser certaines choses (en particulier les chiffres) dans le fonctionnement quelque peu curieux de certaines associations tourtouraines : il n’est guère question de mettre en cause les militants associatifs et leurs responsables qui agissent effectivement pour le bien-être de leurs membres et pour l’animation du village. Par contre, mettre le doigt sur une thésaurisation inutile des comptes, c’est peut-être un moyen d’information dont les habitants peuvent logiquement disposer : un petit détail, les subventions versées par la commune ou le Conseil Général sont indubitablement le fruit des prélèvements, ce que l’on appelle l’argent public. Tant mieux que les associations puissent disposer de moyens financiers les mettant à l’abri de mauvaises surprises mais doit-on en arriver à conserver des millers d’euros (par exemple, 12000 pour la chasse, 14000 pour la Rapugue..) au lieu de les investir dans des actions conformes aux objectifs définis par les assemblées générales. Evidemment, il est répondu que certaines années on ne réclame pas de subvention municipale : on peut se risquer à dire.. heureusement !

La Rapugue organise bientôt une journée pique-nique : Très bien ! Profitez de vos économies, prenez du bon temps, éclatez vous ! On peut même imaginer que vous pensiez à l’école du village (à Noël) , à la Fête de l’Oeuf (à Pâques) et d’autres partenaires que vous souhaiteriez associer à vos actions. C’est rassurant de voir les Ainés de Tourtour qui se prennent en mains, qui agissent, qui oeuvrent : c’est une preuve supplémentaire du bon-vivre de notre village et c’est un modèle pour les jeunes d’aujourd’hui.

Dans quelques mois arrivera la date limite pour mon inscription à la Rapugue : ce sera un plaisir de vous rejoindre....S’il reste de la place !!

 

 

 

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 17 novembre 2017