Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Célébrités > 17 . Herrhyck de la Baume . > Poème " Tourtour", d’Eric Arnauné .

Poème " Tourtour", d’Eric Arnauné .

 Poème "Tourtour", 

 d’Eric Arnauné . 

Dès le mois de mai, il commence à bronzer et en octobre il est tout huilé couleur olive : toujours dans les champs, les bois, les forêts, toujours dehors dans la nature et les jardins. Autrefois au domaine de la Baume avec le couple Buffet et aujourd’hui dans une propriété du quartier de Burges, il vit avec les papillons et tous les insectes, il fréquente les lézards et les couleuvres, il se penche sur les narcisses et les lavandes, il bichonne les tomates et les petits artichauts violets...

Il a été berger quelques années et là aussi il a vécu tout près de la nature et des animaux . Quand Eric est sur la terrasse des Ormeaux et que quelqu’un se pose une question d’ordre végétal ou animal, la réponse sera donnée par Eric neuf fois sur dix avec une grande précision et une belle clarté . C’est notre professeur Nimbus qui n’a qu’un seul rival, Michel Giraud, lui aussi très souvent incollable sur les plantes et les bestioles . D’ailleurs, la commission culturelle du village devrait leur proposer , à tous deux, de faire une ou deux conférences sur la faune et la flore autour de Tourtour : on se régalerait !

Eric a aussi d’autres talents, en particulier celui de la répartie et du calembour où il excelle grâce à une intelligence vive secondée par le pouvoir de maîtiser les mots et les expressions avec une spontanéité remarquable. Se retrouver à la table d’Eric pour un apéro-terrasse, c’est l’assurance de passer un bon moment de vie ...

Un autre talent (Cathy vous en racontera d’autres) c’est celui de l’écriture qu’il ne pratique hélas pas assez . Pour vous en donner un exemple, voilà un poème, "Tourtour" où sa sensibilité ne vous échappera guère . Cette poésie avait été publiée dans le Troumpetoun de juillet 2000, (ce qui nous fait encore plus regretter l’abandon de cette publication ..).

" Au début c’était le Bin’s
 Et personne y comprenait "quedale"
 Alors il créa l’homme 
Et ce fut le fiasco.
Alors il créa un être supérieur à l’homme
La poule,
Mais elle avait l’oeuf.
Le cube n’était pas né, 
Il engendra la bière, les rivières, 
Et d’autres oiseaux
Qui ne volaient pas
Il n’y avait pas de voleurs.

Les gens se mirent à boire, à voir
Les choses, à sentir.
Il inventa la parole, les maux
En vinrent aux mains
Qui construisirent des murs
Qu’il posa là sur la terre
Les gens étaient murés.
Il créa les insectes
Rampants, pour les distraire
Mais si le cafard n’a homme
L’homme avait le cafard.

C’était l’enfer
C’était le paradis
ça n’allait pas sauf Alphonse et la vache.
Alors il réfléchit, mélangea tout
Dans sa tête et créa Tourtour.
Il créa l’ail, l’horizon, le ciel
Et posa Tourtour dans le ciel
Les oiseaux se mirent à voler
Les gendarmes se mirent à Salernes.

C’était bien Tourtour
Très bien, mais il fallait montrer
Ce bonheur, le partager, le mordre.
Alors il créa le touriste
Et lui donna le droit de venir
Voir une fois par an.
Et tout se mélangea encore
Le touriste voulut rester
Le tourtourain ne voulait pas partir.
Il supprima la perfection
Alors il créa la différence, 
La tolérance, les amis
Il avait réuni la perfection et l’imperfection
Il avait inventé
La vie.
Et pourquoi je dois partir ?

____________________________________________________

 Mais non, Eric, reste bien avec nous !...

 

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 17 novembre 2017