Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 06 . Comptes-rendus des conseils municipaux . > Année 2014 . > Après le conseil municipal de Tourtour, Mmes Bono et Liagre se déversent avec (...)

Après le conseil municipal de Tourtour, Mmes Bono et Liagre se déversent avec indécence sur Var-Matin ....

 Après le conseil municipal de Tourtour, 

 Mmes Bono et Liagre se déversent 

 avec indécence sur Var-Matin ....

On connaissait depuis des années (sur les six ans du premier mandat du maire Pierre Jugy) la collusion indigne entre la correspondante locale du journal Var-Matin, Mme Isabelle Bono, avec le staff municipal de Tourtour et en particulier avec le couple Coste-Barthillat : la communication style "cirage de pompes et enfumage" a fonctionné à plein régime, sans honte ni scrupule mais avec le plus scandaleux mépris des règles élémentaires de la déontologie de la presse en plus du mépris total de la démocratie locale dans un petit village rural. La nouvelle équipe des élus (par la voix de Mme Sophie Liagre et celle d’Alain Ouaki) nous avait promis clarté, transparence et concertation : on pouvait donc légitimement s’attendre à de nouvelles pratiques mais hélas, les attitudes détestables et ignominieuses perdurent... A tel point que l’on en arrive à se demander sérieusement si les comportements indignes ne sont pas devenus encore plus flagrants et plus graves...

De nos jours, la nouvelle collusion est affichée directement entre l’indéboulonnable Isabelle Bono, maintenant chaperonnée par la spécialiste communicante en chef, dame Liagre Sophie. A toutes les deux, elles règnent sans partage (ni scrupule ni honte) sur la communication municipale : la correspondante locale de Var-Matin continue - sans aucune vergogne - son sempiternel cirage de pompes assorti de mensonges camouflés et sa commère Sophie Liagre jouant une partition peu cohérente par rapport aux promesses électorales (et aux attentes qu’elles avaient alors suscitées ). M. Alain Ouaki avait promis de clarifier la situation en mettant Mme Bono aux alentours des oubliettes mais là encore (comme pour le canal reliant les fontaines de la place) il s’est fait remettre à sa place et il a donc été invité à aller jouer dans sa cour en faisant bien attention de ne surtout pas empiéter sur certaines plates-bandes ...
Après le conseil municipal, la très objective Isa Bono a fait passer un compte-rendu qui méritera encore une fois toutes les "félicitations" (en tout cas, celles des afficionados !).
Tourtour : le maire ne vend pas les Moulières.Publié le mercredi 12 novembre (sur site internet Var-Matin). :

" Du monde lors du dernier conseil municipal, présidé par Pierre Jugy, qui a fait acter un prêt de 500 000 euros sur 20 ans, à 2%, afin de réaliser les projets communaux annoncés lors des municipales (salle polyvalente, Diablotins, place du village). Mais le gros morceau constituait le domaine des Moulières dont le maire a sollicité l’estimation de la fermette, sur une emprise de 4000m2.

Tant d’engouement pour cette réunion venait probablement de la rumeur que des malins ont fait courir et qui prétendait que le domaine dans son entier allait être cédé par la municipalité. Ce que le premier magistrat a formellemement démenti, indiquant qu’il était hors de question de se séparer de ce domaine de rêve de 29 hectares, mais seulement de cette parcelle que la loi Alur rendra constructible. Parcelle qui n’interessera pas les promoteurs, a-t-il d’ailleurs affirmé..."I.B.
Demain jeudi dans notre édition de Draguignan.

L’article ci-dessus est un "essai" écrit la veille et publié sur le site internet du journal : manifestement, l’essai n’a pas été transformé et l’article final est bien remanié (voir ci-dessous).
Un détail : on se demande bien qui est visé par l’expression "des malins " car s’il s’agissait de cibler la pétition et se’s auteurs, c’est une belle couillonnade : en effet, à aucun moment la pétition n’a accusé la municipalité de vouloir vendre la totalité des Moulières. Une manoeuvre purement hypocrite et mensongère pour noyer le poisson, tactique vraiment pourrie des deux commères (du féminin de compères) Liagre-Bono : encore bravo mesdames !

Et, bien évidemment, pour couronner le tout, le jeudi matin de ce 13 novembre, le Haut-Var avait droit à un article qui devrait être inscrit obligatoirement dans les écoles de journalisme, dans la section " déontologie : ce qu’il faut éviter de faire " !!...


Pour que ce soit plus facile à lire, voici la transcription "clavier" :

"Les Moulières : il n’est pas question de vendre le domaine".
Devant une assistance nombreuse pour un conseil, le conseil municipal a voté le lancement d’un MAPA (appel d’offre adapté) pour la restructuration de la place des Ormeaux et du parvis de la mairie.
Le maire, Pierre Jugy, a ensuite sollicité les élus afin de contracter un prêt de 500 000€ à 2% remboursable sur 20 ans, soit 24000€ annuels, pour mener à bien les différents projets de la commune : fin de chantier des Diablotins, place du village et salle polyvalente.
Il a expliqué : « nous remboursons une somme de 85000€, somme qui diminue chaque année et ne sera plus que de 16000€ en 2019, nous en avons donc les capacités. Nous avons été élus pour mener à bien ces projets et je voudrais savoir si le conseil est prêt à créer une ligne de crédit pour cela. »
M. Pianetti, soulignant qu’il n’était pas au courant, a demandé plus de précisions. M. Oaki lui a donné des explications et précisé que différents dossiers étaient à sa disposition en mairie.
M. Pianetti a alors demandé à avoir des projets écrits précis et chiffrés avant de voter un chèque en blanc. Là, plusieurs élus ont fermement réagi : « Tu dis que tu n’es pas au courant, pourtant il te suffit de venir ici en mairie et de venir travailler et participer avec nous qui sommes ici tous les jours ! » La délibération a été votée avec son abstention.
On ne vend pas !
Le maire a ensuite demandé au conseil de voter l’estimation des 4000m2 de terrain constructibles de la fermette des Moulières et fait fermement une mise au point : « Certains ont interprété, volontairement ou non, notre intention d’estimer cette parcelle en faisant courir le bruit que la commune voulait vendre Les Moulières. Que les choses soient bien claires, Les Moulières est un domaine communal somptueux de 29,2 hectares où coule une source, un endroit de rêve. Je ne vous ai jamais demandé, à aucun moment, de le vendre ! Je vous demande donc de m’autoriser à faire évaluer auprès des domaines la fermette et ses 4000m2, soit 2% des Moulières, actuellement encore constructible et qui a de la valeur aujourd’hui....Ce qui devrait changer avec la loi ALUR que chaque PLU va devoir intégrer en 2015 et qui restreint les zones constructibles. J’ajoute que cette parcelle ne peut pas intéresser de promoteur car on ne vend pas les 29 hectares mais 4000m2 et ça ne les intéresse pas ! »
La demande a été votée à l’unanimité.
Le conseil a aussi approuvé la modernisation du site internet, la création d’un poste d’agent technique stagiaire et la maintenance de l’éclairage public en régie pour une année test.
 Isabelle Bono.

____________________________________

Commentaires du site "Tourtour, notre village dans le ciel" :

** "...Certains ont interprété, volontairement ou non, notre intention d’estimer cette parcelle en faisant courir le bruit que la commune voulait vendre Les Moulières ".
Allez savoir qui a bien pu avoir cette idée ?!...En tout cas, celui qui a proposé une pétition aux tourtourains n’a jamais écrit que la mairie voulait vendre la totalité des Moulières.(et je pense pouvoir dire cela car je connais assez bien le "malin" qui est visé !).
Un détail : à la fin du conseil, je me suis levé pour demander la parole et Pierre Jugy me l’a gentiment accordée, Je lui ai donc précisé que le mot "certains"(qu’il avait employé lors du conseil) aurait pu être remplacé par mon patronyme et que si rumeur il y avait c’était plutôt du côté la municipalité qu’il fallait la chercher. Qui a intérêt à faire circuler le bruit que la pétition accuse la mairie de vouloir vendre "toutes les Moulières" ? Quelques minutes plus tard, le maire est venu me parler pour lire le texte de la pétition : donc, Pierre Jugy parle d’une pétition qu’il n’a même pas lue et il ne se base que sur les racontars de soutiens manifestement peu crédibles. Il m’a alors confié qu’il ne voyait pas le terme "promoteur" dans le texte, ce qui le gênait car, là encore, les langues vipérines lui avaient assuré que la pétition en parlait...

** "...le lancement d’un MAPA (appel d’offre adapté)" :
Pour chipoter un chouïa, le sigle MAPA signifie "marché à procédure adaptée", dans le cadre des marchés publics.
** "...la fermette et ses 4000m2 " :
Dans le compte-rendu publié sur le site internet de la mairie de Tourtour, (vous pouvez aisément vérifier le contenu en allant sur le lien
http://www.mairietourtour.com/PDF/PV%20CM%20du%207%20novembre%202014.PDF
on peut alors lire "d’une contenance (superficie) de 7 905m2 où est édifiée une batisse ancienne sur deux niveaux de 90m2 chacun, (soit 180m2). Donc sur le compte-rendu officiel on note 7 905 mais sur le journal on fait noter presque la moitié ...Il ne s’agit donc que d’une légère erreur , évidemment non délibérée ni préméditée...Beh voyons !...Clarté, transparence, maitres-mots de Mme Liagre et de M.Ouaki, synonymes d’entourloupe et mensonge ...

** " vendre - acheter " : (du sous-titre "on ne vend pas").
En ce moment, le maire se défend de ne pas vendre : cette attitude lui convient bien puisqu’en ce moment, il est plutôt lui même en situation d’acheter ! Pas en tant que maire de Tourtour mais "seulement" en tant que restaurateur-hôtelier  ! (dans ce cas-là, son hôtel n’est pas celui de ville )...Le domaine du lotissement de Saint-Pierre est fier d’accueillir le cépoun du village car deux villas ont été achetées par le sieur Pierre Jugy : la plus grande villa du lotissement (ancienne propriété d’un émir) plus la maison des gardiens (pour loger sa maman qui avait dégringolé le bel escalier extérieur de sa maison villageoise)... Bienvenue au maire qui a investi plusieurs centaines de milliers d’euros, aux alentours de 800 000€ (frais inclus !), ce qui permet de faire vivre l’économie villageoise, en particulier celle des agences immobilières ou celle de certains intermédiaires ayant obtenu le label "pignon sur rue" dans le village.(une pensée pour ce cher "Bruno" qui avant de sévir à Lorgues nous avait démontré - en premier - que l’immobilier tourtourain pouvait conduire à la cuisine !!..).
** " ...Là, plusieurs élus ont fermement réagi : « Tu dis que tu n’es pas au courant, pourtant il te suffit de venir ici en mairie et de venir travailler et participer avec nous qui sommes ici tous les jours ! » :
Mensonge, une seule élue a réagi, c’est Sophie Liagre !...C’est elle seule qui a nommément attaqué Arnaud Pianetti en lui suggérant de venir "travailler avec nous qui sommes ici tous les jours " ! Pauvre de nous et surtout pauvre d’elle ! Ne sait-elle pas encore qu’Arnaud n’est ni au chomage ni en retraite ? Arnaud est instit sur Draguignan et il lui est donc difficile de monter "tous les jours" à Tourtour. Si l’on rajoute que la famille Pianetti s’est agrandie avec un pitchounet au mois de juillet, on comprend que la présence en mairie "tous les jours" est légèrement compromise. Evidemment, (et moi en premier pour le souhaiter), il serait préférable qu’Arnaud soit plus souvent au village mais on ne peut pas se permettre de le lui reprocher en pleine séance du conseil municipal. C’est un procédé pourri, vraiment pourrave !!!...Et en plus, la Séguela de pacotille se débrouille avec sa comparse pour publier tout ça dans Var-Matin...comme si le Haut-Var avait besoin de savoir cela dans la rubrique "conseil municipal de Tourtour" ! Pathétique, pitoyable ! Petit, petit, petit....
Eh bien, mesdames, manifestement vous êtes vraiment peu dignes d’assurer vos fonctions respectives et vous faites honte à ceux qui vont ont fait confiance...Bien sûr, ces attaques personnelles visent avec violence le seul élu de l’opposition municipale, celui qui a battu au second tour la première adjointe sortante, celui qu’il faut éliminer comme cela avait été réussi au cours du premier mandat avec la mise à l’écart des deux conseillers Jean Lainé et Jean-Marie Brémond contraints ensuite à démissionner ... Avez-vous entendu une seule phrase du type liagresque par quiconque au premier mandat envers Mme Dominique Delebarre qui a assisté à moins de six conseils municipaux en six années ? Entendez-vous des attaques sur la présence en mairie de Sébastien Oliviéri ou de Mélanie Arnauné qui travaillent loin du village et à qui l’on ne peut guère reprocher des absences largement justifiées...Mais alors, ne faisons pas deux poids deux mesures, n’est-ce pas Mme Liagre Sophie ?... Et vous, M.Alain Ouaki, quand vous répondez à Arnaud Pianetti et que vous ponctuez vos argumentations par une vingtaine de formules telles que "tu as compris ?" ou "tu comprends ça ?" avec une tonalité ont cessé d’employer depuis l’insurrection de 1851, vous sentez-vous bien dans la peau de celui qui ose prétendre avoir toujours voté à gauche et qui le proclame sur les terrasses ??...C’est un gag ! et c’est bien dommage parce que certains tourtourains avaient presque commencé à y croire ... Avec de telles pratiques, votre crédibilité vient de prendre quelques fissures ...
Arnaud Pianetti est bien assez grand pour vous répondre (et il le fera !) mais je tenais à mettre mon grain de sel ... On peut imaginer que les anciens colistiers de la liste de Nicolas Milosevic auront peut-être aussi quelques mots pour la défense de leur candidat élu...(ce serait un minimum...).

Un autre article traitera du contenu du conseil municipal.

 

 

 

P.-S.

M

Répondre à cet article

Stats | 6 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mardi 12 décembre 2017