Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Célébrités > 28 . Raimu, Jules Muraire . > Raimu, affiches de films .

Raimu, affiches de films .

Raimu, affiches de films  

Une occasion de voir ou revoir ces belles affiches anciennes qui font aujourd’hui le bonheur des collectionneurs . A côté du cliché, quelques mots pour présenter le scénario du film . Pour la sauvegarde de notre patrimoine et de nos traditions, il nous faut parfois faire preuve d’autorité, de rigueur, de respect (et de sectarisme) en affirmant haut et fort que les touristes et visiteurs qui ne seraient pas émus devant tous ces films ne méritent vraiment pas de revenir sur les terres de Provence (et à plus forte raison d’y résider )...

  " L’étrange Monsieur Victor ".

Un commerçant toulonnais (Raimu) d’apparence honorable est en fait un receleur pour une bande de malfaiteurs. Menacé de chantage, il commet un meurtre pour lequel un innocent est condamné au bagne (Pierre Blanchar). Huit ans plus tard le forçat s’évade et notre commerçant le recueille ...

Dans un village de haute Provence, un boulanger récemment installé découvre un matin que sa jeune femme est partie avec un berger. Il décide de faire la grève du pain tant que sa femme n’est pas revenue. Le village se mobilise pour pouvoir retrouver sa boulangerie. 
On se souvient de la scène culte où Raimu dispute la chatte Pomponnette mais c’est à son épouse, qu’en fait, il s’adresse : un vrai moment de l’histoire du cinéma !

 " Les inconnus dans la maison " :

Loursat, avocat, vit avec sa fille Nicole dans une sinistre et vaste demeure bourgeoise. Abandonné depuis près de vingt ans par sa femme, le brillant avocat a sombré dans l’acoolisme et ses rapports avec sa fille sont pour ainsi dire inexistants. Or, un jour le cadavre d’un inconu est decouvert dans la demeure de Loursat. Nicole, qui frequente une bande de jeunes gens qui trompent l’ennui en dérobant des voitures et autres objets est tout de suite soupçonnée. Une parfaite adaptation d’un texte de Simenon. (le film fut interdit a la Liberation) .

http://www.trussel.com/maig/posters/raimu.jpg  

  

 " Le colonel Chabert " :

Paris, février 1817, trois ans après la Chute de l’Empire, l’avoué Derville reçoit la visite d’un vieillard misérablement vêtu. Il assure être Le Colonel Chabert, passé pour mort, à la bataille d’Eylau en 1807. Il avait alors contribué à la victoire en conduisant une charge de cavalerie devenue célèbre. Le vieil homme raconte comment, se réveillant dans un fossé entre des cadavres, il a survécu à ses blessures. Il revient dix ans après et souhaite réclamer son titre, faire valoir ses droits et revivre avec sa femme. Celle-ci, durant son absence, s’est mariée avec le comte Ferraud. Mais celle-ci le repousse et refuse de reconnaître son premier mari. L’avocat accepte d’aider le colonel en proposant une transaction à son ex-femme. Celle-ci refuse et tente plutôt de manipuler son ex-mari. Chabert n’est pas dupe, et dégoûté par la corruption des hommes, il sombre dans la folie et la misanthropie, mettant fin à la procédure de divorce/résurrection qu’il avait tant poursuivie. Repoussé par sa femme, condamné pour vagabondage, le Colonel Chabert finira misérablement sa vie à l’asile.

Raimu

 " Tartarin de Tarascon " :

Tartarin est un bourgeois fanfaron et robuste qui vit à Tarascon, sa réputation repose sur des récits de voyages et d’aventures, plus ou moins inventés. Il se voit alors obligé de quitter son pays et rejoindre l’Afrique pour y chasser le fauve afin d’impressionner son entourage. Là-bas, il vivra des aventures dignes d’un Don Quichotte ! (film d’après le roman d’Alphonse Daudet).

 

"La fille du puisatier " :

Fille aînée du puisatier Amoretti, Patricia s’éprend de Jacques Mazel, un jeune aviateur, issu d’une famille de riches commerçants. Lorsque la guerre éclate, Jacques part rejoindre son escadrille, ignorant que Patricia attend un enfant de lui. Blâmée par son père, la jeune fille est également rejetée par les parents de Jacques.
A noter : dans la rubrique sur Raimu, un article spécifique est consacré au film "la fille du puisatier" :(article n°739), voir lien ci-dessous .
tourtour.village.free.fr/ecrire/

 L'Ecole des cocottes

" L’école des cocottes ".

En devenant une "cocotte" de Montmartre avec l’aide d’un enseignant de belles manières, Ginette voit son existence bouleversée. Autrefois simple et joyeuse, elle devient, au contact de la grande vie, une personne malheureuse. 

  

" Monsieur la souris " .
Un soir d’averse, alors que Monsieur La Souris, ancien professeur de solfège devenu clochard, se précipite avec un parapluie pour ouvrir la portière d’une automobile devant un grand restaurant parisien, un cadavre lui tombe dans les bras. Le temps de donner l’alerte et la voiture disparaît avec le corps, ne laissant sur le sol qu’un portefeuille anonyme bourré de billets.. 

"Les rois du sport " :
Jules et Fernand sont deux garçons du Café des sports à Marseille qui participent à la course annuelle de leur corporation. Jules gagne 5.000 Fr, qu’il engage dans un pari avec Burette, un impresario sportif qui part pour Paris avec l’argent. Montés à Paris, après s’être fait rouler, Jules et Fernand plongés malgré eux dans les milieux du sport vont s’y distinguer à leur manière.

" Marius " : 

Marius
est un film français d’
Alexander Korda sorti en 1931, d’après la pièce homonyme de Marcel Pagnol représentée pour la première fois le 9 mars 1929 sur la scène du Théâtre de Paris. C’est le premier volet de sa trilogie marseillaise.(avec les deux autres sujets célèbres, "Fanny" et "César").

L’action se déroule sur le Vieux-Port de Marseille, dans le Bar de la Marine tenu par César et son fils Marius.Marius n’a qu’un rêve : embarquer sur un des bateaux qui passent devant le bar et prendre le large vers les pays lointains. Fanny, marchande de coquillages sur le devant du bar, aime secrètement Marius depuis l’enfance ; Marius, sans l’avouer, a toujours aimé Fanny. Pour retenir Marius, pressenti pour un engagement sur un navire d’exploration, Fanny lui dévoile son amour pour lui et parvient à attiser sa jalousie en provoquant une vive dispute entre Marius et un vieil ami de César, le maître-voilier Panisse, qui courtise Fanny. Partagé entre l’appel de la mer et son amour pour Fanny, Marius renonce à son projet et finit par s’unir à Fanny qui s’offre à lui. Mais, alors que César et Honorine sont prêts à les marier, Marius est repris par sa folie de la mer. Poussé par Fanny qui se sacrifie, impuissante devant cet amour, Marius monte à bord du navire qui part, abandonnant Fanny bouleversée, qui retient ses larmes et cache à César le départ de son fils.

  
 avec la célébrissime et intemporelle "partie de cartes" ...

" Untel, père et fils " : 

L’histoire d’une famille française, les Froment, à travers quatre générations et au cours d’une période secouée par trois guerres contre l’Allemagne. Des trois enfants d’un homme qui en 1871 donna sa vie pour son pays, l’un a continué la lignée des patriotes, l’autre a été un bâtisseur d’empire, la fille s’est consacrée au bien. Pourtant tous ne sont pas des héros....

 "Les petits riens " : 

A la suite d’une émission sur les ondes de la radio, chacun des auditeurs se souvient de ces "petits riens" (le titre est emprunté à une pièce de Mozart), qui ont souvent changé leur existence. Chacune de ces histoires racontées va prouver qu’un infime détail dans la vie peut changer toute une destinée....

 

La triologie qui a fait connaître Marseille (encore plus que la victoire de Marseille en Champions Ligue...).

Répondre à cet article

Stats | 8 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 12 octobre 2017