Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 15 . Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) . > Le PLU de Tourtour : le plan pour les nantis et celui des dindons (...)

Le PLU de Tourtour : le plan pour les nantis et celui des dindons ?!...

 Le PLU de Tourtour : 

 le plan pour les nantis 

 et celui des dindons ?!...

On ne pourra pas accuser le PLU de Tourtour d’avoir été rapidement validé mais nul ne pourra non plus lui attribuer une médaille de la concertation avec les habitants : tout a été fait dans l’opacité la plus réussie, dans la lenteur la plus calculée, dans la démarche la plus clientéliste et dans le cynisme le plus éclatant !!...

Vous pouvez accéder à la lecture complète du projet de PLU-Tourtour en allant sur le lien suivant (vous y trouverez les chapitres suivants : présentation, enquête publique, documents, rapport, observations...)... Accrochez-vous bien !!...
https://www.registredemat.fr/plu-tourtour

A noter que le Commissaire-enquêteur est M. le Général René LEESTMANS

Rappel des orientations principales définies par le conseil municipal :
Caractéristiques principales de la déclaration de projet emportant mise en compatibilité du PLU  :
Le PLU de Tourtour comporte quatre orientations générales :
1°) Respecter le caractère rural de Tourtour : Le PLU fixe la politique communale de développement urbain pour les 15 à 20 prochaines années. L’objectif est de permettre un accueil mesuré de nouvelles populations, au sein d’un environnement naturel protégé.
2°) Développer les activités agricoles et touristiques  : le PLU engage la commune vers un développement économique durable et local, basé sur ses propres richesses. L’agriculture prend donc ici toute sa place, ainsi que l’activité de carrière. Le développement de l’accueil touristique est à favoriser sur l’ensemble du territoire en harmonie avec les ressources naturelles, patrimoniales et paysagères. Le cœur du village doit concentrer un maximum d’attractivité économique, à l’année, tant auprès des habitants que des visiteurs.
3°)Mettre en valeur le cadre naturel, paysager et historique de Tourtour  : le PLU porte une attention particulière aux perceptions lointaines et rapprochées depuis le village médiéval de Tourtour, et différents points de vue notamment le grand paysage sud varois offert depuis l’esplanade du Château. Le PLU encourage à protéger le patrimoine et à maintenir le village dans son écrin agricole et végétal.
4°) Prendre en compte les continuités écologiques et les secteurs sensibles : Le PLU considère les continuités écologiques comme support du développement communal et de la préservation des espèces, des espaces naturels et des ressources. Le PLU développe des mesures destinées à protéger le fonctionnement écologique du territoire en appliquant une Trame Verte et Bleue cohérente avec les grandes orientations régionales de préservation des continuités écologiques, et en identifiant les secteurs soumis aux risques naturels afin de limiter leur vulnérabilité.

__________________________________

Puisque le document final n’a pas encore été validé par les autorités préfectorales après la fin de l’enquête publique, il nous est donc difficile de prononcer des appréciations définitives sur le résultat final...Néanmoins, il nous est largement possible (et c’est un devoir citoyen de le faire) de poser quelques questions simples : ensuite, quand tout sera publié, il sera facile de revenir sur nos interrogations et suspicions pour les comparer avec la réalité des faits...

Par exemple, si l’on dit que le maire du village et son deuxième adjoint auront toutes les raisons pour s’estimer bien lotis par le PLU, le document final répondra à cette affirmation...Si notre cher Pierre, et notre cher Marc voient leurs conditions patrimoniales se renforcer nettement grâce à des mesures urbanistiques locales favorisant la construction d’entités foncières, il sera alors logique d’en déduire que le PLU aura permis à deux élus principaux de la commune de bénéficier d’avantages tels que les doutes seront largement permis...

Si, par contre, d’autres situations ont abouti à ce que des habitants se retrouvent floués par des décisions assez peu compréhensibles, il sera là aussi possible de se poser quelques questions ...Hélas, les indications données par le document de l"enquête publique (un pavé d’environ 700 pages !!) et les renseignements fournis par le commissaire enquêteur ne laissent guère de place aux doutes émis sur les contributions rédigées par des citoyens aussi attentifs que vigilants et tout autant méfiants que rigoureux....Néanmoins, (pour éviter les accusations de parti-pris), il conviendra d’attendre l’officialisation du PLU pour émettre d’autres commentaires qui seront alors étayés par des éléments avérés et qui fourniront assurément un éclairage encore plus révélateur des maneuvres suspectes entreprises lors de la mise en place des orientations définies par le conseil municipal....

Parmi les signataires d’observations étayées par une analyse précise, un examen approfondi, nous pouvons noter par exemple les contributions de Jean-Marie Brémond, René Dinkel, Nicolas Milosevic, Mme Charpentier ou André Zurletti.
Pour les consulter il faut aller sur le lien
https://www.registredemat.fr/plu-tourtour/registres-papiers
puis cliquer sur + en face de Tourtour pour accéder aux 2 séries
d’observations.

Dans ce chapitre, il faut défiler pour arriver aux observations des habitants : deux contributions (celles de J-M Brémond et N.Milosevic) sont très intéressantes et grandement révélatrices car elles mettent en lumière des avantages accordés aux établissements hôteliers (en particulier celui du maire !) au détriment de tourtourains qui voient leurs zones autrefois constructibles devenir - par opération du Saint-Esprit ou d’une force supérieure ! - en zone classée agricole A ou naturelle N !!...Les privilèges constatés pour les cinq hôtels existants sont-ils alors la simple conséquence d’une volonté de soutenir le tourisme rural et l’expansion économique locale ?...Si par exemple, un hôtel comme la Bastide bénéficie des agrandissements possibles prévus dans le PLU, le propriétaire (et deuxième adjoint au maire de surcroît !) n’aurait-t-il pas un avantage certain (plus-value à moyen terme) dans le cas de la vente de l’établissement ?? (vente espérée depuis un bout de temps...). Pour le cas de "la Petite Auberge" (de notre cher maire) les agrandissements éventuels ne profiteraient-ils pas surtout à la famille avant d’avoir des répercussions concrètes et significatives pour la commune...

Les contributeurs au registre papier de l’enquête publique se sont comportés en vrais citoyens et ont bien eu raison de soulever quelques lièvres, d’émettre de larges réserves, de questionner sur les points litigieux : désormais, le commissaire enquêteur devra étudier toutes les observations émises (et en particulier ne pas "oublier" celles qui conccernent diréctement le maire et son adjoint à l’urbanisme) avant de donner ensuite ses conclusions au conseil municipal et aux autorités préfectorales. Nous aurons ensuite tous les éléments précis pour vérifier si les observations des citoyens ont été étudiées, prises en compte, analysées et si les dispositions adoptées ont été le fruit d’une réelle réflexion d’ensemble, plutôt qu’une démarche urbanistique délibérée visant d’abord à favoriser les intérêts de quelques uns !!!...

_______________________________

Répondre à cet article

Stats | 7 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le dimanche 23 septembre 2018