Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 06 . Costumes et tissus provençaux. > Le tablier des mémés de Tourtour .

Le tablier des mémés de Tourtour .

 Le tablier des mémés de Tourtour .

Nous avons tous le souvenir de nos chères mémés et de leurs tabliers "de grand-mère" : notre militante infatigable des "Bélugô", Jacquie Paille nous propose un joli texte pour retrouver ces tendres émotions ... Espérons que quelques photos de nos mémés tourtouraines viennent s’ajouter à ces belles phrases ... 

 

" Le principal usage du tablier de Grand’Mère était de protéger la robe en dessous, mais en plus de cela ...

Il servait de gant pour retirer une poêle brûlante du fourneau. 

Il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants, et à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies.

Depuis la cuisine il servait aussi à porter les miettes de pain qu’elle secouait dehors pour la volaille de même que le grain qu’elle jetait aux poules. 

Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les oeufs, les poussins à réanimer, et parfois, les oeufs fêlés qui finissaient dans le fourneau.

Quand des visiteurs arrivaient, le tablier servait d’abri à des enfants timides ; et quand le temps était frais, Grand’Mère s’en emmitouflait les bras. 

Ce bon vieux tablier faisait office de soufflet agité au-dessus du feu de bois. C’est lui qui transbahutait les pommes de terre et le bois sec jusque dans la cuisine. 

Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes. Après que les petits pois aient été récoltés, venait le tour des choux. 

En fin de saison il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l’arbre. 

Quand des visiteurs arrivaient de façon impromptue, c’était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière.

A l’heure de servir le repas, Grand-mère allait sur le perron agiter son tablier, et les hommes au champ savaient aussitôt qu’ils devaient passer à table.

Grand-mère l’utilisait aussi pour poser la tarte aux pommes à peine sortie du four  sur le rebord de la fenêtre pour qu’elle refroidisse, tandis que, de nos jours, sa petite fille la pose là pour décongeler.

Il faudra de bien longues années avant qu’une personne ingénieuse invente un objet qui puisse remplacer ce bon vieux tablier qui servait à tant de choses ".

Auteur  : Francine ANDREOLETTI, L’Echo d’Oranie



On va même le proposer en anglais pour nos chers amis visiteurs (et certains de nos chers voisins...) :

The main usage of Grand’Mère’s apron was to protect the dress underneath, but in addition to that, it served as a mit to withdraw food from burning stove, and it was wonderful to wipe the tears of children, and on some occasions to clean dirty little faces.
From the henhouse, the apron was used for carrying eggs, chicks to resuscitate, and sometimes cracked eggs which ended in the stove.
When visitors arrived, the apron was a shelter for shy children , and when the weather was cool, Grand’Mère would stuff her arms in it.
The good old apron would serve as bellows to kick up flames in a wood fire. It carried potatoes and dry wood into the kitchen.
From the garden, it served as a basket for many vegetables.
After the peas had been harvested to gather a few cabbages.
At the end of the season it picked apples fallen from the tree.
When visitors arrive unexpectedly, it was surprising to see how quickly that old apron could dust.

To serve the meal, Grandmother went on the porch waving her apron, and men in the field knew immediately that they had to sit down to eat.
Grandmother also used to put the apple pie just out of the oven on the windowsill to cool it, whereas nowadays, her little girl puts it there to defrost.
It will take many years before someone invents an object that might replace this old apron used for so many things.
Send it to those who know and appreciate that the history of the apron Grandma 
 

 

Vos commentaires

  • Le 1er novembre 2010 à 21:43, par Goure En réponse à : Tablier

    De nos jours, plus personne (ou presque) ne met de tablier pour protéger son vêtement (robe à l’époque des tabliers).
    Ma mère en avait plusieurs et n’aurait pas fait la vaisselle (ou autre travail tant soit peu salissant) sana avoir mis son tablier.
    J’en ai gardé plusieurs en souvenir d’elle, mais je fais le travail ménager sans tablier. Ce qui lui déplairait beaucoup !

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mercredi 13 décembre 2017