Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 01 . Les fêtes au village. > La Fête de l’Oeuf > La Fête de l’Oeuf 2009, 19ème édition . > L’organisation de la Fête de l’Oeuf 2009.

L’organisation de la Fête de l’Oeuf 2009.

 L’organisation de la fête 2009 

2paques.1206102329.gif

Se demande-t-on suffisamment quelle est la somme de travail nécéssaire à l’organisation d’une fête de village et en particulier celle de l’Oeuf à Tourtour ? Le nombre d’heures (des milliers), le nombre de bénévoles (des dizaines), les réunions tardives, les contacts, les négociations, les kilomètres parcourus, les coups de téléphone, les problèmes administratifs ou matériels, la fatigue, les contraintes budgétaires, les imprévus....

L’organisation totale de la fête de l’Oeuf est prise en charge par l’association "C’La Festo" (un acronyme cher à Michel Giraud, résultat d’une nuit d’insomnie et qui contient les mots comité, festivités, loisirs, animations et le To pour Tourtour..). Le président est Philippe Bréard, la "sous"-présidente est Karine Ferran (si je marque "vice" elle va encore me reprocher mauvaise foi et méchanceté ), la secrétaire Mariette Charpentier et le trésorier Michel Giraud de Camp-Fournier. 

Reportage-photo : 

Les organisateurs de la Fête de l’Oeuf de Tourtour ont accepté la proposition d’un reportage-photo émise par Youness, au talent déjà prometteur et bien affirmé. Durant les deux jours de la fête Youness a arpenté les ruelles, la Montée Saint-Denis, le parvis de la mairie, le jardin public et la place du village pour saisir les bons moments de ces festivités pascales, Avant le week-end de Pâques, il avait fait de nombreux clichés sur les préparatifs de la fête et sur la confection des décorations extérieures. Youness a également proposé que les photos puissent être intégrées dans le site internet « Tourtour, notre village dans le ciel » qui a commencé un archivage de cette manifestation annuelle et pérennisée depuis maintenant 19 années (ce qui la place dès lors dans la liste des faits historiques du village).
Un grand merci à Youness pour sa vision esthétique de la fête et son aide professionnelle au projet. (nous attendons donc ses photos).


Budget-subventions : 

L’association « C’la Festo » avait fait une demande de subvention municipale de 11 600 € qui avait été acceptée dans le cadre d’une dotation globale pour l’année de 18 500 € (ce qui correspond en gros au montant de 2008 et qui démontre donc un effort du conseil municipal en dépit de la fameuse crise mondiale mais également de la célèbre alerte rouge locale aussi vite allumée par Mme Coste qu’éteinte ensuite par les électeurs et les excuses du maire Mr Jugy).

Avec les divers bénéfices engendrés par la fête, des économies seront donc réalisées et viendront rejoindre les finances prévues pour les animations et festivités estivales .

Le trésorier, Michel Giraud, prépare un état budgétaire de la manifestation de ces Pâques 2009 et vous pourrez donc bientôt avoir les renseignements précis.

Les recettes qui viennent alimenter les caisses de C’La Festo avant la fête sont parfois celles qui correspondent aux sommes qui n’ont pas eu à être placées dans la colonne des dépenses. Par exemple : la Petite Auberge et la Bastide de Tourtour (Mrs Jugy et Lavergne) ont financé les casse-croûtes de tous les intervenants de la Fête (musiciens, artistes, animateurs, bénévoles, organisateurs) et cela fait une somme conséquente qui ne passe donc pas dans la colonne des dépenses. De la même façon, les gérants de l’épicerie Proxy (Nadège et Bertrand) ont fait des efforts énormes sur les prix pratiqués lors des commandes de fournitures (pour le Picor’oeuf par exemple). Les employés municipaux se sont également très impliqués dans l’organisation et nul doute que certains s’en souviendront lors de l’attribution de la prime de fin d’année.

Chaque année, les commerçants sont contactés pour une participation au financement des animations du village : bien sûr, chaque patron est libre de sa générosité mais malgré tout une certaine décence doit être respectée . Afin de prévenir quelques excès (dans le négatif) le président de C’LaFesto a proposé une somme de 500 € pour chaque commerce de la place (avec dépassement autorisé). Attention : je suis sûr de cette proposition mais je ne mets pas ma tête sur le billot pour dire qu’elle a été mise en place par tous, car certains commerçants veulent attendre les résultats comptables de la saison estivale pour honorer ce contrat. Même situation pour les commerçants forains du marché. D’autres donateurs se joignent volontiers à cette participation financière attribuée pour la vie culturelle et festive de Tourtour : si l’association C’LaFesto fait parvenir la liste, ce sera un plaisir de les remercier . 

Partenariats engagés :

 

Avec le Secours Populaire Français :

Les organisateurs de la Fête de l’Oeuf aimeraient beaucoup que l’implication des habitants soit un peu plus forte à l’occasion de telles festivités mais ils se heurtent chaque année à la question du nombre de personnes disponibles pour le fonctionnement général de la fête, sur deux jours. Il faut donc trouver des bénévoles ailleurs et la course à ces oiseaux rares n’est pas plus simple que celle à la bécasse.
Dans les préparatifs de cette édition 2009, un partenariat a été proposé au Secours Populaire Français par l’intermédiaire de Michelle Galin qui milite localement pour cette structure humanitaire et sociale. Une convention a été établie entre le SPF et C’laFesto afin de favoriser la participation d’une vingtaine de militants pour l’encadrement des jeux de gosses, en contrepartie du reversement de 50% de la recette des stands concernés. Ce contrat a été respecté et ce sont 500 € environ qui seront attribués au SPF sous forme de denrées alimentaires livrées.

Avec la Caserne des Pompiers :

Le corps tourtourain des Sapeurs Pompiers s’est occupé de l’organisation du lancer d’oeufs (pour enfants et pour adultes) : les équipes sont de 2 joueurs, un lanceur et un receveur (émetteur et récepteur). Le lanceur envoie un oeuf cru à son équipier qui essaie de le rattraper sans casser l’oeuf bien sûr et les vainqueurs sont ceux qui ont la plus grande distance de lancer. On s’en doute, le parking situé sous l’église est une patogeoire d’albumine et de cholestérol sauce moutardée : un véritable carnage qu’il faut ensuite nettoyer avec la machine que préconise d’utiliser Sarkozy dans les quartiers défavorisés. Cette animation de la Fête de l’Oeuf est une des plus célèbres et elle recueuille chaque année un grand succès  . Lors de la remise des prix le maire, Pierre Jugy (qui avait participé au lancer avec la conseillère générale du canton de Salernes) a tenu à louer l’adresse des concurents : 11 m pour les gamins, 24 m pour ces dames et record historique pour les adultes 59 m (battu d’un mètre) . Chapeau aux deux frères Révelli (Olivier et Christian) pour cet exploit qui restera gravé dans le goudron du parking.

Avec l’école publique de Tourtour :

Pour cette édition 2009, l’école a préparé environ 300 oeufs en polystyrène peints à la gouache et vernis pour la décoration des stands et des arbres de la place. Le thème retenu a été celui des planètes. Bravo à tous nos gamins et à leurs enseignantes pour leur implication dans la vie du village.

Avec les détenues de la Maison d’Arrêt de Draguignan :

JPEG - 13.8 ko

Ce partenariat s’est concrétisé par l’intermédiaire de Féfé qui connaît une dame du GRETA  (Organisme académique de formation continue et d’insertion professionnelle) qui intervient dans le quartier-femmes de la Maison d’Arrêt de Draguignan. Les contacts établis avec les détenues ont été vraiment fructueux et devant l’élan rencontré, les autorisations règlementaires ont été demandées et obtenues. Durant de longues semaines, les détenues ont peint les 400 oeufs qui ornaient toute la place du village, dans un filet tendu entre les cinq platanes. Cette activité manuelle leur a permis de se retrouver dans une démarche solidaire, dans un projet commun au service des habitants d’un village et des visiteurs de la Fête de l’Oeuf. Les organisateurs de C’La Festo tiennent vraiment à remercier ces dames qui se sont beaucoup appliquées pour rendre la confiance placée en elles. Mr le maire de Tourtour a tenu lui aussi, en présence du Directeur de la prison, à les remercier de leur participation à l’organisation. Des cadeaux seront offerts à ces dames (nécessaire de correspondance et maquillage). Le succès de ce projet partenarial ne se limitera pas à cette initiative pascale et les membres des associations tourtouraines ainsi que les élus municipaux vont se pencher sur les conditions d’échanges fréquents et durables avec ces dames qui méritent notre soutien . (n’oublions pas que les conditions de vie quotidienne dans l’établissement pénitentiaire de Draguignan ne sont pas idéales, 478 personnes incarcérées pour seulement 364 places règlementaires, 2 suicides par pendaison en décembre 2008) . (et n’oublions pas non plus que des hommes sont également détenus). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 18 octobre 2018