Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’Union > Le billet de bonne ou mauvaise humeur. > Sur le pot...

Sur le pot...

Sur le pot.... 

Après avoir écrit un petit article ( " Crotte alors " dans la même rubrique) sur la réunion des commerçants qui ont discuté (entre autres sujets) des crottes de chiens qui envahissent le village l’été, j’avoue avoir éprouvé un certain mal-être accompagné d’angoisses et de périodes moroses, symptomes concrets et vérifiés d’une neurasthénie naissante. Pour essayer de me sortir de cette dépression mentale et des troubles collatéraux, j’ai décidé de consulter deux spécialistes, une psychologue et un vétérinaire.

Installé sur un divan confortable recouvert de tissu provençal aux motifs d’olives, j’ai révélé à la psychologue ma peur d’être marqué par mon implication dans un article à caractère scatologique, mon insidieuse angoisse de régressser au point d’en revenir au stade anal si bien analysé par Piaget. La psy m’a rassuré totalement : je n’ai fait que répondre à un fait d’actualité du village et aux préoccupations des habitants, je n’ai donc pas obéi à une pulsion inconsciente et refoulée. J’ai réagi à un facteur déstabilisant mais qui procédait d’une intervention exogène . OUF !!!

Le vétérinaire a contacté deux de ses collègues, à Aups et à Salernes. Je lui avais conté l’histoire et mon souci de ne pas vouloir accuser trop durement les chiens comme seuls responsables des conséquences économiques et touristiques qu’ils entraînaient à cause de leurs crottes. Il s’est donc renseigné et m’a fait une confidence qui relève pratiquement du secret professionnel :

—" J’ai discuté avec mes collègues du Var et ils sont formels tous les deux : la situation des crottes de chiens va encore s’aggraver et se détériorer dans de graves proportions ".
— " Mais que se passe t-il, docteur ? ".
— Plusieurs propriétaires de chiens de Tourtour sont allés voir ces deux vétérinaires spécialistes des troubles du comportement canin. Les maîtres constataient des changements d’humeur et des attitudes très curieuses depuis quelques mois. Avec les maîtres et les chiens, en examinant les divers renseignements et fait les analyses comportementales, ils sont arrivés au même diagnostic tous les deux : les chiens de Tourtour sont jaloux !...
— " Jaloux, mais de qui ? ".
— " De Bernard Buffet, l’artiste ."
— " De Ber.. ber..nard.... Bu..bu..ffet ! Pourquoi ? ".
— " Tous les chiens voient bien que pour ce Monsieur, on ne fait pas d’histoires . Pour les crottes des chiens ça fait une embrouille du diable. Par contre pour le grand artiste génial, lui, quand il coule un bronze on dit que c’est de l’art !!!...

Il faut les rassurer nos chiens tourtourains, il faut les valoriser . Il font des efforts pour couler eux-aussi de jolis bronzes et avouons que la technique est en train de bien évoluer . Regardons de près cette déjection photographiée près du lavoir : ils s’appliquent ...

Ils font des progrès . 
Encore quelques séances et ils vonr réussir à faire un papillon ou un scarrabée....

Répondre à cet article

Stats | 16 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 8 novembre 2018