Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 03 . Programme des activités de l’été . > Festival "Piano dans le ciel", Tourtour, juillet 2010.

Festival "Piano dans le ciel", Tourtour, juillet 2010.

Festival "Piano dans le ciel", Tourtour, juillet 2010.

 

Ce mois de juillet 2010, Tourtour a connu son premier festival "Piano dans le ciel" : ci-dessous l’article de Mme Bono (je me suis permis de rajouter quelques petites photos ).

Festival « Piano dans le ciel » un bouquet final de virtuoses :

Publié le vendredi 23 juillet 2010 dans Var-Matin, rubrique "Tourtour".
Festival « Piano dans le ciel » un bouquet final de virtuoses_1 L’organisateur Luc Baiwir  le maire de Tourtour Pierre Jugy Olivier Audibert-Troin président de la CAD, venu en voisin assister à plusieurs concerts et les musiciens réunis pour le final du festival « Piano dans le ciel ». 
Sous les étoiles, assis ou allongé dans l’herbe, le public a assisté à un véritable festival de virtuoses internationaux pour la clôture du « Piano dans le ciel », mardi soir.

Johan Schmidt,  a encore une fois démontré l’ampleur de sa technique en interprétant Mazeppa de Liszt et des duos avec Yuka Izutsu  dont un superbe deux pianos. Eléna Rosanova a choisi l’extrait du premier concerto de Chopin avec quatuor à cordes qui lui avait valu une standing ovation et cinq rappels la veille à l’église, avant d’enchaîner sur un quatre mains avec Basia Shulman dont le concert tout en émotion avait enthousiasmé le public dimanche soir.

Mille spectateurs au festival
Les jeunes talents Julian Petrosino et Kephren Baiwir étaient aussi présents, tout comme la musique de films de Luc Baiwir, le compositeur belge et organisateur de « Piano dans le ciel ». Près de 1 000 spectateurs ont trouvé leur bonheur au cours des six soirées tourtouraines offrant de grands récitals de musique classique et de jazz.

Pierre Jugy, maire de Tourtour souligne : « C’est un succès au-delà de nos espérances et j’espère qu’au fil des ans notre festival deviendra incontournable tout en gardant la convivialité qui fait son succès. »

Le préfet, Hugues Parant a, lui aussi, assisté à cette soirée : « Parmi tous les festivals que je connais, j’ai découvert un festival exceptionnel avec le charme unique de la simplicité. C’est rare de pouvoir écouter d’aussi grands pianistes dans un théâtre à ciel ouvert, assis dans l’herbe. Ce festival a de l’avenir, il doit s’inscrire dans la durée et préserver sa simplicité. Il me rappelle un grand festival d’opéra britannique qui a une place à part dans le monde musical où le public s’installe aussi sur l’herbe. »

Luc Baiwir, l’organisateur conclut : « Le festival a tenu toutes ses promesses d’émotions musicales. Rendez-vous au public l’an prochain pour de nouvelles découvertes. »
(Article rédigé par Isabelle Bono).

Répondre à cet article

Stats | 6 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017