Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 06 . Comptes-rendus des conseils municipaux . > C.M. mars 2011 .

C.M. mars 2011 .

 C.M. mars 2011 . 

 
Le conseil municipal de la fin de l’hiver s’est tenu le vendredi 04 mars 2011, à 18 h 00, sous la présidence de Pierre Jugy .

( Publié le mardi 08 mars 2011 dans Var-Matin, édition Draguignan ).

Unanimité pour la communauté de communes haut-Var Verdon. (article signé Isabelle Dert-Bono).

Vendredi soir, lors du conseil municipal, le maire, Pierre Jugy a proposé au vote la création d’une communauté de communes associant Aiguines, Artignosc, Aups, Bauduen, Beaudinard, Les Salles-sur-Verdon, Moissac-Bellevue, Régusse, Salernes, Sillans-la-Cascade, Vérignon, Villecroze et Tourtour, sous le nom de communauté haut-Var Verdon.

Agglo dracénoise : on y serait déjà !

Interrogé sur la raison de ce choix plutôt que de celui de la Communauté d’agglomération dracénoise (Cad), le maire a répondu : « À la Cad, on n’y est pas et on n’y sera pas, car si on avait dû y entrer, on y serait déjà ! Pourquoi ? On n’a pas les éléments de réponse, mais on ne peut pas y entrer. Ceux du haut Var voulaient aller vers les Alpes-de-Haute-Provence, mais leur rapprochement a été refusé par les préfets (des Alpes-de-Haute-Provence et du Var). »

« La plupart de ces élus en ont ras-le-bol d’être refusés partout et veulent se fédérer autour d’un projet commun. Les étiquettes politiques n’entrent pas en ligne de compte : de par la loi, on doit se marier en communauté de communes. Et nous allons nous marier pour le reste de la vie de notre village... Une étude a été faite. Ces treize communes ont un véritable équilibre financier et fiscal qui donne des chiffres très porteurs. On a l’habitude de se débrouiller par nous-mêmes et on a déjà créé des échanges entre voisins, notamment pour les infrastructures sportives. Avec cette intercommunalité, nous aurons un budget commun et nous nous organiserons ensemble », a poursuivi le premier magistrat.

Le préfet sollicité pour l’arrêté de périmètre

La délibération proposée par Tourtour stipule que cette communauté n’associera que les communes volontaires pour un tel projet, dans un périmètre d’un seul tenant et sans enclave, conformément aux dispositions du code général des collectivités territoriales issues des lois du 12 juillet 1999 et du 27 février 2002.

Elle a été adoptée à l’unanimité et avec enthousiasme par tous les membres du conseil municipal. Celui-ci souhaite que la commission départementale de la coopération intercommunale (CDCI) donne son avis sur le projet de création et sollicite le préfet pour qu’il adopte un arrêté de périmètre de création d’une communauté de communes dénommée « Communauté haut Var Verdon », à compter du 1er mai 2011.

Questions diverses :

Toutes les autres délibérations ont été votées à l’unanimité, dont la création d’un règlement d’assainissement collectif, la convention de services à la personne et la mise à disposition de locaux communaux pour la création d’un cabinet d’ostéopathie, et l’autorisation d’exercer l’activité d’éducation canine consistant en une formation des maîtres et chiots de trois à huit mois sur une parcelle communale, sans garde ni nuisances, pour une durée d’un an renouvelable.

____________________________________________________________ 

Commentaires :

** " si on avait dû y entrer, on y serait déjà ! Pourquoi ? On n’a pas les éléments de réponse, mais on ne peut pas y entrer ! " : encore une fois, Pierre Jugy fait fort dans l’argumentation et son "attachée de presse" a cru bon de relayer ce morceau d’anthologie ... Si nous lisons bien l’article de Var-Matin, le maire ne saurait pas pourquoi il ne peut pas faire rentrer Tourtour dans la CAD ... Mine de rien, il souligne implicitement les contacts qui ont eu lieu avec les responsables de la Dracénie administrative ! Malgré tout, comment peut-on imaginer que "les chers amis" qui négociaient l’après-midi avant de hanter les soirées tropéziennes sur un beau bateau en rade de Pampelonne, en sont arrivés un an après à s’ignorer au point de ne donner aucune explication sur la non-inscription de Tourtour à la CAD ?? Allons, on ne va pas croire une telle baliverne ! Et en plus, cher Pierre, les grands pontes n’acceptent pas Tourtour et tu repars comme ça, la queue basse et sans savoir pourquoi on nous renvoie dans les messugues ! Tout ça pour avouer ensuite en conseil municipal que tu t"es fait rouler en beauté mais que tu ne peux même rien expliquer aux habitants de ta commune et que tu ne peux même pas leur fournir le moindre argument... !! Eh bèn bravo !! Et cette chère groupie de Mme Bono qui cite tout cela par coeur ! Super ...Tiens, c’est tellement bon qu’on en reprend un peu ... : " Pourquoi ? On n’a pas les éléments de réponse, mais ..." !!.

** Questions diverses : 
- - Education canine : ceux qui se plaignaient du nombre imortant et croissant des crottes de chien dans le village vont donc apprécier cette activité d’éducation canine "des maîtres et chiots" : la citoyenneté de nos amis à 2 et 4 pattes, une action civique nécessaire...
- - Cabinet d’ostéopathie : la jeune ostéopathe a eu un très gros succès dès les premiers mois de son arrivée en fonction et cette nouvelle structure de soins sur le village s’annonce comme une réalisation efficace .

Un détail : le conseil municipal avait commencé à ouvrir le débat sur la création d’un parc photovoltaïque mais, depuis un an, le silence est de règle . Qu’en est-il des négociations et des tractations ? Robert Révelli est-il toujours sur les rangs pour une installation prochaine ?

Autre détail : Une réunion s’est tenue pour l’organisation de la Fête de l’Oeuf et l’ancien président de l’association C’LaFesto (Philippe Bréard) a annoncé sa démission. Les comptes ont été demandés mais les documents n’étaient pas disponibles : malgré tout, l’assurance a été donnée que le bilan était juste ...(dans ces cas-là, les jeunes écrivent MDR - mort de rire - ...). La rumeur circule qu’un demi-poste serait créé à la mairie pour faire office d’organisateur des festivités : les caisses se sont sans doute remplies subitement (on nous disait que la commune était "en alerte rouge") pour avoir les moyens d’embaucher ... Une autre rumeur placerait Olivier "des ânes" , (comme on dit Robert "des vaches") sur la liste des transferts possibles ... On en saura un peu plus bientôt... sans doute !

Dernier commentaire sur le compte-rendu du conseil sur Var-Matin :

** " Pierre Jugy a proposé au vote la création d’une communauté de communes ....sous le nom de communauté haut-Var Verdon." :si l’on lit entre les lignes, le maire (et la journaliste) semblent vouloir faire croire que c’est Mr Jugy qui propose la "création" d’une communauté de communes du Haut-Var Verdon . Les archives constituées par Internet (avec le relais Var-Matin) permettent parfois de relativiser les propos tenus et les erreurs commises. Par exemple, si vous cliquez sur le lien ci-dessous vous aurez le compte-rendu d’une réunion tenue en juillet 2009 (assemblée générale constitutive de l’association de préfiguration de la communauté de communes du Verdon) : le maire d’Aups avait déjà commencé la réflexion avec d’autres élus du Haut-Var et du territoire du Verdon (voir commentaires, plus bas). 

www.varmatin.com/article/aups/aups-la-communaute-de-communes-du-verdon-prend-forme 

Pour aller plus vite, en attendant d’aller sur le site Var-Matin, voilà le texte retranscrit : 
Publié le samedi 18 juillet 2009 dans Var-Matin, édition Draguignan, rubrique Aups.

Aups : La communauté de communes du Verdon prend forme .L’assemblée générale constitutive de l’association de préfiguration de la communauté de communes du Verdon s’est tenue à Aiguines, sous l’égide du maire d’Aups Antoine Faure. L’association a pour objet, dans le respect de l’identité des communes adhérentes, d’élaborer un schéma de mise en oeuvre de la future communauté de communes, notamment les compétences, la fiscalité et la représentativité.
Un bassin de 11 000 habitants
L’étude portera sur vingt et une communes du département des Alpes-de-Haute-Provence et du Var autour du Verdon, selon les axes Quinson - La Palud et Aups - Riez, soit 11 000 habitants sur 780 km². En moins de trois semaines, onze communes ont délibéré pour adhérer à cette association, et d’autres devraient les rejoindre. Une forte mobilisation est née autour du Verdon pour préserver l’identité patrimoniale et culturelle, afin de mettre en place, au sein de ce périmètre cohérent, un projet commun qui permettra l’émergence d’actions structurantes et de favoriser le développement économique, touristique et rural dans le plus grand respect de l’environnement.

Le projet de communauté de communes commence doucement à prendre forme : onze communes ont délibéré pour adhérer à l’association.(phot Y.D).

Vingt et une communes concernées

Le projet du périmètre de communauté de communes regroupe les communes d’Aiguines, Artignosc-sur-Verdon, Aups, Baudinard-sur-Verdon, Bauduen, Fox-Amphoux, Moissac-Bellevue, Montagnac, Montpezat, Moustiers-Sainte-Marie, La Palud-sur-Verdon, Quinson, Régusse, Riez, Roumoules, Saint-Jurs, Saint-Laurent-du-Verdon, Sainte-Croix-du-Verdon, Sillans-la-Cascade, Les Salles-sur-Verdon et Vérignon.

Commentaires sur cet article :

L’idée de cette communauté de communes remonte donc à l’été 2009 : à cette époque-là, Tourtour nétait pas incluse dans la liste puisque les contacts établis avec Mr Audibert-Troin (président de la Communauté d’Aglomération Dracénoise) concernaient l’adhésion de Tourtour à la CAD. Aups ne dormait pas et commençait donc la réflexion avec d’autres communes.
Quand on regarde la liste des communes concernées en 2009, on retrouve toutes celles qui sont aujourd’hui nommées ; certaines qui disparaissent de la liste sont dans un autre département (Alpes de Haute-Provence) puisque une nouvelle loi interdit qu’une communauté de communes empiette sur deux départements .
On sait aussi qu’une commune ne peut faire partie d’une communauté de communes qu’à condition que le territoire soit "continu" : une localité doit obligatoirement avoir une "frontière" contigüe avec sa voisine immédiate . Ampus et Flayosc étant déjà dans la Cad (qui nous est aujourd’hui refusée), les solutions pour Tourtour devenaient rares : Villecroze, ne voulant pas adhérer à la communauté de Salernes, ne pouvait qu’aller vers Aups ... Et tout logiquement, il ne restait à Tourtour que deux communes contigües possibles, Aups et Villecroze : et donc la communauté déjà entreprise par le maire d’Aups en 2009. Evidemment, Tourtour n’a rien à craindre de se retrouver avec une douzaine de villages qui sauront trouver les meilleures solutions pour organiser le territoire avec rigueur et innovation .

Mise à jour , le jeudi 17 mars 2011 :

Le conseil municipal s’est tenu dans une ambiance sereine qui tranche avec les réunions précédentes : Mr Marc Lavergne était absent et Mme Patricia Coste n’a pas pipé mot ... Ceci explique peut-être cela !!
La durée du conseil (1h25mn) est également à souligner car elle représente autant de temps que les deux conseils précédents : merci à notre maire d’avoir pu prendre un peu plus de temps pour l’assemblée communale .

Un détail : le conseil s’est tenu le vendredi soir et le samedi, notre maire était invité à une rencontre importante à Salernes sur les gisements de gaz de schiste. Ce débat public aurait pu faire l’objet de quelques mots de présentation aux élus du conseil et aux habitants présents dans la salle . Le problème du gaz de schiste constitue une question très urgente et il est dommage qu’encore une fois il faille attendre un article de Var-Matin pour avoir quelques informations . Bien sûr, il ne s’agira pour certains que de pinaillage mais quand même !! En tout cas, ce jour (jeudi 17 mars) l’article du journal local titre " le maire indigné par le projet de gisement de gaz de schiste" : tant mieux ! Mais cette indignation, on aimearait bien la partager entre citoyens tourtourains (avec par exemple une réunion publique d’information) et non pas la voir seulement partagée par le maire et une journaliste dans un bureau du château ... 

 

Vos commentaires

  • Le 16 mars 2011 à 22:24, par Goure En réponse à : Conseil municipal

    Vous ne serez pas mal dans votre groupement de communes. Il n’y aura pas de "gros" pour manger les petits.Vous serez plus à égalité. Quelle égalité entre Draguignan, Le Muy , les Arcs... et les petits bleds comme Ampus ? vous n’aurez pas ce handicap.

  • Le 22 mars 2011 à 11:42, par Jean Lainé En réponse à : Réunion CM du 4 mars

    Il me semble que le compte rendu établi comporte une erreur, je vais donc pour une fois donner raison à notre correspondante de presse !! Jean-Marie Bremond était présent à la réunion et la décision de sa démission, n’avait pas encore été mise sur la place publique. Ce n’est que le lundi 7 mars, que Jean-Marie a remis au Maire, sa letttre de démission.... Cette information totalement indépendante, des sujets évoqués au cours de la réunion, n’avait pas a figurer dans le compte-rendu, publié par Var-Matin.
    D’après ce que je sais Jean-Marie a donné à Madame Isabelle Bono, un texte expliquant les raisons de sa démission. Ce texte a-t-il été publié ?
    Je sais aussi que dans le village,nombreux sont ceux qui s’ interrogent sur ce que je compte faire suite à cet évènement ! Chaque chose en son temps. Nul n’ignore que Jean-Marie et moi, avons une appréciation assez proche des dérives de la Municipalité par rapport aux engagements pris avant l’élection : projet de logements à Beauvezet, complètement dénaturé, aménagement de la Bergerie en Salle d’activité, abandonné alors que le frinancement en était assuré, que les appels d’offre avait été lancés, seuls restaient à lancer les ordres de service.

    Il serait temps par ailleurs que Monsieur le Maire comprenne que le Conseil Municipal, ne comprend pas que les 4 conseillers les plus proches, et qu’il n’est pas interdit aux autres de donner leur point de vue, sans qu’ils soient traînés dans la boue.!!

    Pour en revenir à la dernière réunion du Conseil, celle-ci s’est éffectivement tenue dans une ambiance, sereine. Il semble que sur certains points on revienne à des perspectives plus saines pour la commune.
    L’abandon du projet de fusion dans la CADE, est une bonne chose. Bien sûr il aurait été intérressant de connaître les raisons précises de ce changement de cap !
    Déja en 2001-2002 une tentative de regroupement, dans une intercommunalité , des mêmes communes mùentionnées avait été envisagée, plusieurs réunions avaient été organisées avec les réprésentants des communes concernées, mais les Maires des comunes riveraines du lac de Sainte-Croix, voulaient à l’époque se fusionner avec des communes, du département voisin des Alpes de Haute-Provence.. L’intercommunalité Haut-Var Verdon, telle qu’envisagée maintenant devrait permettre d’avancer , dans de bonnes conditions.

  • Le 22 mars 2011 à 17:54, par Gilbert Giraud En réponse à : à erreur, erreur et demie !!

    Mon cher Jean, tu as raison de souligner une erreur mais tu en commets une aussi (qui d’ailleurs peut en partie expliquer la mienne)... Les lecteurs fidèles peuvent s’intéresser à notre cas et il est juste de leur donner quelques explications qui peuvent peut-être me procurer une légère excuse . Pour bien comprendre , il faut (comme souvent) faire l’historique des choses :

    1) Un dimanche (le 6) je reçois un mail de Jean-Marie ...extrait : " je t’adresse le texte de ma lettre de démission du conseil municipal donnée hier à Pierre Jugy. je me suis résolu à l’évidence qu’il n’y avait pas d’autre issue. Pour en informer nos concitoyens je lui ai demandé d’afficher cette lettre sur les panneaux municipaux et te demande d’en diffuser le texte sur ton site " . Courier mail reçu le dimanche 6 mars à 13h41 et donc la lettre de démission a été donnée le samedi à Pierre . Au moment où je reçois le mail je ne sais même pas qu’il y a eu conseil municipal (je suis à Lyon) et je ne fais pas de chasse particulière et obsessionnelle aux "infos d’indics". Evidemment je ne perds pas de temps et je fais un article qui me semble la moindre des choses . Sur mon site l’article est publié en fin d’après-midi du dimanche 6 avec l’intégralité de la lettre de JMarie qui m’avait mis le texte en pièce jointe . A aucun moment, Jean-Marie ne me parle ce jour-là du conseil du vendredi (et je ne lui demande rien puisque je ne sais pas qu’il y a eu conseil) .

    2) Sur Internet, je tombe sur le compte-rendu de l’article de Mme Dert-Bono : l’article a été sorti dans le journal le mardi 8 mars . Tu sais très bien comment se passe le passage des infos entre le conseil municipal et la journaliste (sauf qu’à ton époque, les liens avec Louis Chaumat étaient moins étroits..). Il est donc évident que le mardi 8, Mme Dert-Bono savait que la lettre de démission avait été donnée . De plus, cette journaliste est une lectrice de notre site et elle avait donc obligatoirement vu l’article sur la démission . Elle pouvait donc, légitimement signaler, en fin d’article, qu’une démission avait été déposée à Tourtour ...

    3) Il y a des chances que certains lecteurs trouvent cela un peu long mais il faut du temps ...Entre-temps, j’ai rédigé d’autres articles dont un, le mercredi 9 mars intitulé " T’as su....la démission de JM Brémond ". Je suis revenu au compte-rendu du conseil municipal et j’ai publié l’article le mercredi 16 . A ce moment-là, j’avais toujours en tête que mon cousin avait démissionné et donc je croyais logiquement qu’il n’avait pas assisté au conseil (puisqu’il ne m’en avait pas parlé). Ce même jour,j’ai reçu un autre mail de JMarie où la journaliste lui demande un résumé de la lettre (elle ne peut pas publier le tout)
    Gilbert , je te transfere le texte envoyé à Isabelle BONO en réponse brève à la question : pourquoi avez vous démissionné ? elle m’avait dit ne pas pouvoir publier ma lettre de
    démission dans son intégralité. Salut Cousin et Camarade > Message du 16/03/11 15:56
    > De : "Jean Marie BREMOND" A : "isabonoisabono"
    Objet : Pourquoi j’ai démissionné ? Je vous transmets ma réponse à la question :" Pourquoi avez vous démissionné ?" Elle tient en seulement huit lignes afin que vous puissiez la publier in extenso. Je vous en remercie et vous prie d’agreer, Madame, l’expression de mes salutations distinguées.

    Donc, dans le compte-rendu du conseil, en toute bonne foi, j’ai souligné l’absence d’un commentaire de la journaliste sur la démission mais, évidemment, elle ne pouvait le faire puisque JMarie n’avait pas encore donné la lettre . Mais nous étions le 16 et je ne savais pas, ce jour-là, que mon cousin était effectivement présent .

    4) Je n’ai su cela que le lendemain avec un autre mail de JMarie : extrait : " j’avais vu J. Lainé avant le conseil du V. 4 Mars : on avait envisagé de démissionner en cas de clash ; le conseil s’est étonnamment bien passé, enfin normalement pour une fois : lavergne absent, P.Coste n’a pas ouvert la bouche ,P.jugy n’a pas été expeditif et il n’y avait pas de point litigieux. Pour ma part, ce climat paisible m’a conduit sereinement à me décider dans le calme et la lucidité ,ma decision était bien murie, je n’agissais pas dans la passion de la colére et l’impusion : d’ou ma lettre sobre et sans agressivité inutile que j’ai porté à Pierre le lendemain. Jean, lui ,a préferé temporisé.je l’ai informé évidemment samedi:il m’a dit avoir l’intention de renconter Pierre pour faire le point : je ne sais s’il l’a vu. Hier je lui ai fais parvenir ma réponse à Bono : il m’a répondu qu’il était fondamentalement d’accord avec mes motivations et qu’il attendait le prochain CM pour le vote du budget pour se positionner definitivement." (fin de l’extrait du mail ). Donc, Jean-Marie a informé Pierre en lui portant la lettre le samedi , le 5 mars (et non le lundi suivant, le 7 comme tu le dis). Il dit t’avoir prévenu aussi le samedi .

    5) Voilà l’enchaînement des faits : je ne savais donc pas que JMarie était absent d’un conseil dont il n’a pas fait mention auprès de moi avant son mail du 17 mars (alors que j’avais déjà publié l’article ) . Par contre, l’erreur que tu peux mettre sur mes épaules, c’est de ne pas avoir corrigé le paragraphe concerné où je regrette que Mme Dert-Bono n’ait pas mentionné l’absence de JMarie (et pour cause ) . Afin de rétablir la chronologie des faits, je retire illico ce paragraphe et je peux même en profiter pour présenter mes excuses à la journaliste (mais j’ai expliqué que c’était de toute bonne foi que j’avais écrit ces lignes ).

    Cher Jean, je te remercie pour ta sagacité dans la lecture des articles . Tu as sans doute noté que j’espérais de tout coeur (et surtout de tout esprit) que tu restes encore au conseil jusqu’au bout du mandat : tu es le dernier rempart à l’autocratie qui déjà est une règle communale et tu es désormais le seul à représenter un contre-pouvoir , un espace d’opposition et de contrôle. Nous savons tous que ta position est sans doute bien délicate mais elle est très importante pour la vie du village . Courage . Amitiés .

  • Le 23 mars 2011 à 17:17, par Jean Lainé En réponse à : Petite rectification

    À mon tour de corriger mon erreur : en effet c’est le samedi qui a suivi la réunion du Conseil que Jean Marie a remis sa démission à Pierre Jugy, et non le lundi 7, comme je l’ai indiqué dans mon commentaire ! Ce qui pose question c’est la démission elle-même et non la date à laquelle elle a été remise....Attendons la suite... La prochaine réunion risque d’etre pénible.!!

  • Le 23 mars 2011 à 18:01, par Gilbert Giraud En réponse à : Courage !!

    J’espère que tu as vu que j’avais supprimé l’allusion adressée à la Miss Dert-Bono . Pour la prochaine réunion du conseil municipal, je te renouvelle tous mes encouragements et sois certain que de nombreux tourtourains comptent sur toi pour la suite du mandat . Tu es le seul désormais qui peut faire barrage à certains dérapages et qui peut garder notre village dans une démarche touristique équilibrée : ne te laisse pas intimider et surmonte les menaces plus ou moins déguisées que de charmants citoyens vont essayer de t’envoyer ... Que Saint-Denis te protège et te garde !

Répondre à cet article

Stats | 2 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017