Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 20 . Le député de la 8ème circonscription ( Haut-Var et la Dracénie ) et les (...) > Les candidats pour la 8ème circonscription du Var en 2017 > Candidature "sans étiquette" de Pierre Jugy (avec soutien du (...) > Les traficotages avec le FN... > Le "village dans le ciel" gangréné par le FN...Sauvons Tourtour, comme (...)

Le "village dans le ciel" gangréné par le FN...Sauvons Tourtour, comme l’histoire de l’âne et du puits ....!

Le "village dans le ciel"

gangréné par le FN...

Sauvons Tourtour, comme l’histoire

de l’âne et du puits ....!

Les turpitudes montrées par le maire de Tourtour, Pierre Jugy, avec son nouvel acolyte, le sénateur du FN David Rachline, plongent le village dans un climat bien délétère : les habitants se retrouvent totalement divisés après la prise de position de leur maire pour sa campagne éléctorale de la législative 2017 sur la 8ème circonscription du Var ...L’annonce du soutien du FN à cette campagne n’a pas arrangé les choses puisque Pierre Jugy s’était pourtant - tout juste deux semaines avant - déclaré "sans étiquette" ! Pas caméléon mais pas loin ! A force de prendre les citoyens pour des jambons, il n’est guère étonnant que les réactions soient maintenant très tranchées : d’un côté, ceux qui sont ravis de la collusion mairie-FN car cette union représente une belle partie de l’électorat tourtourain. D’un autre côté, ceux qui ne se prononcent pas, les tenants de l’omerta : ils craignent pour les représailles envers leurs commerces, leurs galeries, envers les emplois liés à la mairie et/ou sous-traitants... Et puis, encore à côté, une belle partie des citoyens du village, ceux qui sont ulcérés par la démarche politicienne du maire, choqués par cette attitude mercantile pour gratter des voix sur le dos des valeurs locales ...

Les tourtourains ont commencé à réagir sur les réseaux sociaux... Certes, ils ne sont pas encore nombreux mais ils vont s’unir : ils vont agir pour leur village comme ces habitants qui s’étaient autrefois unis pour aider leur ami et voisin dans cette histoire de l’âne et du puits ...

La légende de l’âne de Saint-Denis et du puits de Camp-Fournier...(adaptation locale d’une légende paysanne)

Un jour de printemps bien ensoleillé, dans le quartier de Camp-Fournier, au bas du village de Tourtour, l’âne du fermier Auguste tomba dans un puits. L’animal gémissait pitoyablement depuis des heures et le fermier se demandait comment faire pour le sauver. Il était seul ce jour-là et il n’avait guère de solution : finalement, à regret, il décida que l’animal était vieux et que le puits devait disparaître. De toute façon, ce n’était pas rentable pour lui de récupérer l’âne et l’utilité du puits n’était plus la même qu’autrefois : il fallait donc se résigner, croyait-il !... Il invita des amis et des voisins à venir l’aider : Féfé laissa ses pinceaux, Olivier ferma la menuiserie, Calou laissa refroidir la forge et Raymond posa sa truelle dans la gamatte pendant que Daniel rangeait sa tapenade chez sa mère. Puis, pour leur donner la main, d’autres sont encore arrivés, bien contents de se retrouver unis pour aider un ami : Gilles arrêta la machine à café, Magali ferma le tube de colle à bois, Jean-Louis rangea son livre et avertit Lionel qui n’hésita pas non plus...Karine posa vite son balai et sa serpillère pendant qu’Annie poussa ses mots fléchés vers le bout du comptoir ....

En arrivant à Camp-Fournier, ils saisirent chacun une pelle et, fiers de participer à une belle action charitable, commencèrent à boucher le puits.
Au début, l’âne réalisa ce qui se produisait et se mit à crier terriblement. Puis, à la stupéfaction de chacun, il s’est tu : le fermier pensa que son âne avait fini de souffrir... Quelques pelletées plus tard, le fermier regarda dans le fond du puits et fut étonné de ce qu’il voyait...
Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l’âne faisait quelque chose de stupéfiant : il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus pour gravir la distance qui le séparait de la margelle. Alors, devant tant de courage de l’âne, tous les amis s’employèrent avec encore plus de vigueur...
Bientôt, après tous les efforts pour éliminer les pelletées de terre, l’âne réussit enfin à sortir du puits et se mit à trotter !...

En guise de morale ...

Certains vont parfois essayer d’engloutir le village sous toutes sortes d’ordures : par exemple, les tourtourains pourront subir les attaques d’ennemis de la démocratie qui voudront les ensevelir sous des pelletées de racisme, de xénophobie ou d’exclusion... Pour se sortir du trou, les citoyens devront se secouer pour avancer, se grouper pour résister, se liguer pour lutter contre l’infamie et finir par sortir du puits...
Chacune des attaques des dangereux FN sera une pelletée qui nous permettra de progresser si nous prenons notre courage à deux mains pour nous secouer le dos et faire tomber les ordures : nous pourrons sortir du fond des puits les plus profonds en n’arrêtant jamais. Ne jamais abandonner ! Ne pas laisser ces fachos déguisés s’installer au village pour qu’ils sèment leurs idées de discorde, de tensions, de rancoeurs... Secouons-nous et fonçons ! Ne laissons pas les Rachline, les Jugy et les Le Pen balancer leurs saletés ignobles dans le village sans nous secouer ....

______________________________________

Mà si sian ensèmoù é bèn ùni, alourô sarèn bèn maï fouar !!...(mais si nous sommes ensemble et bien unis, alors nous serons bien plus forts !.)

Répondre à cet article

Stats | 5 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 28 juillet 2017