Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 15 . Jumelage avec Portaria. > Portaria, en Grèce .

Portaria, en Grèce .

 

Pelion Portaria Pelion Greece Pilio

La Mairie :Portaria Pelion Greece - Municipality of Portaria Pilio - Hotels Accommodation Travel Bars Cafes Restaurant Portaria Pelion Greece

 

 Le Musée du komboloï .

Un détail : pour écrire des articles, il faut bien sûr, chercher des documents, des images et souvent les retravailler pour les adapter au contenu du site. Par exemple, vous écrivez un article sur les fontaines, vous trouvez des choses et vous les intégrez à vos lignes. Parfois, les documents sont rares et il est relativement difficile de trouver des informations exploitables.
L’article sur "Portaria" est exactement le cas . Sur Internet, peu de pistes, j’ai trouvé un site anglais qui en parle et j’ai tapé "traduire la page" : et alors là, embrouille ! Le logiciel est volontaire et dynamique mais il ne peut pas nous offrir plus que ce qu’il a ...
Exemple d’une phrase traduite  : " Il vaut la peine de remarquer Martin de référence de ces régions que les villes."
 : avec ça , on est tranquille, le lecteur va se débrouiller.... Donc, j’ai essayé de retraduire cette traduction ! Et cela n’a pas été de tout repos : je ne veux pas me faire plaindre mais simplement faire comprendre que les paragraphes et les phrases ne sont pas tout à fait de mon expression écrite habituelle .

Vous êtes prévenus .... On y va .... 

 

Pour identifier la première citation de ce villge on est conduit à l’ouvrage de William Martin Leake, (1777-1860) Voyage en Grèce du Nord, volume 4, Londres (1835).  Nous y avons trouvé plusieurs références à certains villages du Pelion y compris Portaria.. Selon son rapport, il y avait cinq écoles, sur le mont Pelion hellénique pour l’enseignement à Makrinitza, Dhrakia, Portaria, Zagora et Milies. Il relève que les terres de Makrinitza et Portaria produisent un nombre suffisant d’huile qui peut permettre la vente d’une certaine quantité d’huile tous les deux ans. Ces régions ont été les pionnières de la production de soie, d’une petite nature tels que des cordes, ceintures, sacs et réalisées par les femmes dans certaines villes en particulier Bolos, Makrinitza et Portaria. (Il vaut la peine de remarquer Martin de référence de ces régions que les villes.celle-là je la garde...) Son ouvrage indique que Portaria comprend environ 700 makhaladhes (petits quartiers),ce qui implique que Portaria est un grand centre économique et culturel dans le 19e siècle. Ce point de vue est renforcé par un autre voyageur, Dodwell, Edward (1767-1832), dans son livre "Une étude topographique à travers la Grèce", pendant les années 1801, 1805, et 1806".  Dodwell remarque que Pelion est orné de 24 grands et riches villages, en particulier Bolos, Portaria, et Makrinitza, Agios, Georgios. Il signale que ces villes sont habitées par des grecs de formes solide et athlétique qui sont suffisamment courageux et nombreux à mépriser leurs voisins, les Turcs. Les rues sont irriguées par des petites rigoles et l’on entend le bruit incessant des fontaines. Les places sont ombragée par des platanes, figuiers et châtaigniers de la plus grande taille et qui sont densément imbriqués par de nombreuses ramifications de vignes de prodigieuses dimensions. 
Portaria, the square of the village in Pelio, Greece

 

 Plusieurs précisions chronologiques sur l’économie de Portaria sont citées par Hourmouziadis dans le livre : "L’histoire d’une civilisation". (1791) "Ici, les hommes et les femmes travaillent finement le tissé de soie avec lequel ils fabriquent des rubans et des dentelles , des ceintures et des châssis". (1805) " Ici, dans Portaria, les villageois ont commencé à travailler avec de la soie, les rubans de cordes, foulards, et autres activités manuelles". (1836) .
 " Ici, nous devons décrire Portaria comme une maison des arts et de l’artisanat, ainsi que comme une terre d’entreprise commerciale".
(1860) "Les habitants sont soit impliqués dans le commerce ou dans la poursuite de l’artisanat. Les femmes sont ainsi engagées dans la fabrication de rubans et cordons, des foulards de soie et de coton, des ceintures similaires à celles de Messini, en Sicile, de divers couvre-chef, des moustiquaires, de magnifiques bas de laine, des sandales et des chaussures de toutes sortes, à la fois européennes et d’Anatolie, de la cire et des bougies et d’autres éléments gravés. En outre, comme dans Makrinitsa, il y a une quantité considérable de tannage effectué ici, où le cuir est traité et teint et dont une grande quantité est exportée vers Constantinople. "(1874)" Les habitants de Portaria travaillent avec un succès considérable dans un certain nombre d’industries ". (1894)  "Une quantité considérable de biens a été donnée plus tôt à l’industrie, qui a prospéré énormément au fil des ans, grâce à la fabrication de rubans et cordons de soie. Au cours des dernières années, cependant, la productivité a été considérablement réduite aisi que l’industrie au sein du village.

 

 

A

map of greece - pelion

 

 

 

Portaria est encore l’un des plus grands et le plus connu des villages Pelion, 13 kilomètres, au nord-est de Volos, sur le chemin de la station de ski Hania-Zagora . Un dénivelé de 650 m d’altitude avec une excellente vue du golfe de Pagasiticos , avec les eaux de source et avec des demeures de trois étages entièrement rénovées, des exploitations traditionnelles, des pensions .Les chutes de Karavos sont trés impressionnantes et situées près de la route principale.  Ses eaux proviennent d’une colline proche appelée Mana. 
Portarea de la Vierge Marie, qui donne son nom à Portaria selon une version, est situé près de Saint -
Nicholas 
 

- la basilique carnets de voyage grèce - carte détaillée du pélion

 

Pelion Portaria Pelion Greece Pilio

 

Vivement que je puisse trouver des documents plus actuels et plus agréables. On peut imaginer que des tourtourains jumelés se sentent concernés et qu’ils fassent part de leurs connaissances afin de renseigner les autres. Merci d’avance.

 

Portaria (en grec : Πορταριά, liées à la porte) est l’un des 24 villages du Mont Pelion, de Magnésie, de la Grèce, face à la Pagasetic Golfe.  Il est situé au nord de Volos et de sa banlieue.. Les maisons, les fenêtres et les portes sont peintes avec une grande variété de couleurs. Le sommet de Pelion est au nord.

 

Répondre à cet article

Stats | 6 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017